FAQPortailAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
FAQPortailAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Joyeux noël à tous, faites attention aux chocolats mhuahaha !

Partagez | .
 

 Hikaju Toshiri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Hikaju Toshiri Ven 3 Mai - 21:46


Hikaju Toshiri




carte d'identité

Personnage manga» Lenn Shimura
Surnom/s » 'Kaju, Hika', voire Toshi'
Date de naissance » 7 juin 1992
Age » 21 ans
Sexe » Masculin

Orientation sexuelle » Hétérosexuel
Atteint par le virus ? Oui, en corbeau
Division » 5ème année
Interne ou externe » Interne
Façon de travailler » Pas même une once de travail, que ce soit en classe ou au moment des devoirs

Loisirs » Trainasser dans la rue, écrire et dessiner
Phobies » Laisser le corbeau s'éveiller et prendre les manettes







caractère

Non pas qu'Hika' soit méchant, mais simplement il est spécial. Le peu de personnes qui peuvent se considérer comme ses amis le disent : au fond de lui sommeille un cœur d'or même s'il ne le montre que rarement. Certes, il n'aime pas les cours, mais est-ce pour cela qu'il fait l'idiot en perturbant les autres ? Non, il se contente de flâner : jeter un œil à son portable toutes les deux minutes, observer les oiseaux au dehors, et même parfois lire sous le nez du professeur. Pourquoi s'embêter à apprendre ces choses qu'il oublierait plus tard et qui de toute façon ne lui servirait à rien ? Il avait bien redoublé sa première et troisième année, mais cela ne le gênait. D'accord, il resterait plus longtemps dans ce pensionnat -il aurait d'ailleurs déjà dû sortir-, mais au moins il n'était pas obligé de travailler pour gagner sa vie. Travailler, le mot qu'il aime le moins. Faire des exercices de mathématiques, des rédactions en anglais, apprendre les cours de japonais, etc etc. Tout ça pour gagner des notes, en fait juste un nombre ou un chiffre dans son cas marqué sur un bout de papier. De toute façon, ses parents n'étaient pas là pour lui dire quelque chose, alors autant en profiter.
Sa moyenne devait s'élever à 5 environ, car il se rattrapait un peu sur le français. Grand passionné de lettres, on ne le trouvait intéressé que par ces cours là. Le soir, on le voyait parfois écrire et dessiner sur un petit carnet, tranquillement installé sur son lit. Des histoires fantastiques, remplies de personnages se transformant en animal. Simple coïncidence ou inspiration du réel, avec ce maudit virus qui courait dans le lycée ? Lui, Hikaju, se transformait en corbeau. Malheureusement, il ne parvenait pas à se contrôler lorsqu'elle prenait le contrôle et il se retrouvait, une fois l'oiseau partit, essoufflé et chancelant, ne sachant plus qui il était. La mémoire lui revenait vite, mais il détestait se transformer. Il avait encore en travers de la gorge le jour où, sans changer de forme, il avait croassé pendant une dizaine de secondes devant toute la classe avant de se rasseoir tranquillement comme s'il ne c'était rien passé.
Si un jour les animaux pouvait se matérialiser devant les élèves atteints du virus, aucun doute sur ce que ferait Hika' : il attraperait le corbeau et se vengerait de tout ce qu'il avait subit. Il passerait un sale quart d'heure, et ce n'était pas sûr qu'il s'en sorte vivant ou au moins avec toute ses plumes.

La vengeance, c'était un des gros défauts du jeune homme. Il ne pardonnait pas facilement et pouvait s'emporter rapidement si on insistait lorsqu'il refusait de parler. Se faire de lui un ami n'était certes pas chose aisé, mais l'on pouvait au moins espérer lui arracher un sourire en lui lançant un mot doux de temps en temps à condition de ne pas exagérer. Un simple Bonjour le matin et un Bonne nuit, mais surtout pas de Mon amour et autres bêtises. Les poèmes, cependant, il y était sensible s'ils étaient bien tournés et pas tartinés de baisers, comme il aimait dire. Décrire son amour comme étant une vague qui s'approche des côtes mais se retire pour ne pas être vue est le style d'écriture qu'il aime.
Sa plus grande qualité, car il faut bien en avoir, était d'aider les écrivains en herbe qui souhaitaient améliorer leur phrasé. Les gens qui aimaient écrire ou au moins lire montait tout de suite dans l'estime d'Hika', et jamais il ne refuserait d'aider. Si il ne pouvait pas voir son élève dans la journée, il n'hésitait pas à sortir de la chambre en pleine nuit pour aller le voir et donner des conseils, ou même juste pour discuter.
Aussi, vous l'aurez compris, Hika' possède de multiples facettes. En cours, on le croit paresseux, dissipé, inintéressant, mais lorsqu'on apprenait à le connaître il était vraiment quelqu'un sur qui on pouvait compter.
physique

S'il devait se dessiner, ce qu'il n'a d'ailleurs jamais essayé, Hika' sait déjà comment il ferait. Tout d'abord, il ferait la taille. Grand, dépassant d'une tête la plupart des gens, il possédait pourtant peu de muscle. On ne pourrait pas non plus dire qu'il était maigrichon, mais simplement qu'il était fluet. Ensuite, lorsqu'il donnerait la forme à son visage, il lui ferait des traits fins, le crayon appuyant à peine sur la feuille lorsqu'il tracerait le menton légèrement pointu et le nez à peine retroussé. Cependant, il appuierais plus au niveau des sourcils et des cheveux. Ces fameux cheveux en bataille, impossibles à coiffer mais qui lui donnait un côté rebelle qui déplaisait aux professeurs mais que lui-même adorait. Mi-longs, ils s'étendaient tantôt jusqu'à son cou, tantôt lui faisant une mèche cachant à moitié ses yeux. Ses yeux, eux, il les tracerait un peu fermé, s'accordant avec la bouche entrouverte, le tout lui donnant le petit air distant qu'il aimait prendre. Il choisirait ensuite son crayon crème afin de les colorer, car possédant des yeux assez rares. Effectivement, ils étaient d'un jaune pâle, presque beige. Assez étranges, cela lui valait pourtant des regards de certaines filles. Il n'était pourtant pas si beau que ça. Quoique, à ce qu'en disait ses amis...
Pour le corps ensuite, il se ferait des épaules étroites mais pourtant tenues bien hautes. Ses membres, longs et assez fins, lui donnait un air gracile et souple. C'est sur qu'il n'était pas imposant, mais lorsqu'il s'agissait d'être discret et de ne pas faire de bruit, il était roi. Ses mains, enfin, posséderaient les marques de celui qui manie beaucoup le crayon.
Il se représenterais certainement sur un décor noir et blanc, rappelant ses cheveux et son teint très pâle, en train de tenir entre ses doigts la pointe de flèche qui l'accompagnait partout car étant son porte bonheur. Elle lui avait été offerte par son père, et elle était d'un noir de jais.
Enfin, il ne fallait pas oublier les habits. Assez amples car il détestait ne pas pouvoir bouger comme il en avait envie, noirs bien sûr, sa couleur favorite, ils étaient généralement les mêmes : une chemise pour le haut, un jean noir en bas et des baskets noires également. Histoire de contraster avec tout ce sombre, il portait une ceinture blanche qui lui enserrait la taille et à laquelle il accrochait son crayon et son calepin dans une petite pochette, laquelle contenait également quelques affaires personnelles comme son argent et ses papiers.
Niveau bijoux, en plus de sa pointe de flèche, il portait une boucle à l'oreille gauche, argentée et lisse comme un miroir, seule petite touche de coquetterie chez Hika'.

histoire

Des parents ? Hika' ne se souvient pas en avoir eu. Son seul souvenir que l'on pourrait qualifier de familiale est cette femme qui l'avait élevé jusqu'à ses 14 ans avant de l'envoyer dans ce pensionnat. Elle ne l'avait jamais aimé, mais comme elle avait juré de s'en occuper à ses parents, elle n'avait pas eu le choix. Au moins avait-elle eu le mérite de tenir parole à défaut de savoir aimer.
Bref, elle l'avait envoyé dans ce pensionnat qui faisait office d'orphelinat également pour lui. La seule chose qui l'ai fait tenir jusque là fut sans aucun doute l'écriture et le dessin. Il écrivait des poèmes, des nouvelles, dessinait ses rêves et ses cauchemars, et cachait tout cela à la femme. En arrivant à Hikage, il savait qu'ici ça irait mieux. Etait-ce une intuition où se faisait-il des idées ?
Il avait eu beaucoup de mal à se faire des amis, car on le fuyait, mais il avait finalement gagné une certaine notoriété à force de dessiner les gens qui le voulait bien. Il mettait tout son cœur dans chaque dessin, et chaque commande était payée d'un grand sourire. Un jour même une jeune fille lui avait offert un baiser sur la joue. Il en était resté étourdit un moment et c'est ce jour là que les gens s'étaient rapproché de lui : la fille qui venait de l'embrasser était la plus jolie du pensionnat. Malheureusement, elle était partit vers un autre endroit à la fin de l'année. Cela n'empêcha pas Hika' de continuer sa passion et désormais il n'était plus seul acculé dans un coin. Il avait de bons amis et rien ne l'empêchait d'être tranquille. Le seul point négatif, c'est que les cours l'ennuyait. Ils manquaient de rêve. Le pire était les maths et l'histoire. Comment imaginer des choses farfelues lorsqu'on vous rempli la tête à coups de décimales, de suites, de volumes et autres choses sans importance ?
Peu à peu, il s'était désintéressé des cours, à part le français, car les jugeant trop inutile. Cela lui avait valu de redoubler sa première et troisième année, mais peu lui en importait désormais. Déjà qu'il ne savait pas où il irait après le pensionnat...

préférences

Ce qu'il aime, vous ne l'avez pas encore comprit ? Le dessin, l'écriture, partager son savoir. Quoi de plus enivrant que de voir des gens apprécier vos conseils, tenter de s'améliorer, vous remercier pour votre aide ? Pour lui, rien n'équivalait le sentiment qu'il éprouvait lorsque les yeux brillait sous le dessin enfin réussi ou le poème bien tourné.
La chose qu'il détestait le plus cependant, à part les cours, était le plagiat. Un jour, un élève lui avait volé un de ses dessins et s'était vanté de l'avoir fait. Il s'en était tiré avec un bras cassé et une marque rouge sur la gorge. Une des raisons pour laquelle Hika' avait redoublé sa troisième année.




Et toi derrière l'écran, t'es qui ? :3

je suis ...


surnom/s | prénom » Cécile, pseudo Casabianca ou Casa' :3
date de naissance | âge » 14 ans ><, né le... 7 juin 1998. Beh quoi, rien ne dit que ça peut pas être comme le perso ! x)

comment es-tu arrivé sur le forum ? » Via un partenaire, Temporial Anarchy.
comment le trouves-tu ? » Le design est... superbe. Surtout la bannière ** Et le contexte très intéressant **
tu aimes les cookies ? » Qui n'aime pas les cookies franchement ?
un p'tit mot pour la fin ? » Une folle de plus parmi les dingues !




Dernière édition par Hikaju Toshiri le Sam 4 Mai - 1:27, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Hikaju Toshiri Ven 3 Mai - 21:59

Welcome ! =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hikaju Toshiri Ven 3 Mai - 22:01

Bienvenue à toi ♥


Merci Sato' ♥️
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 2255
☣ phikas : 1634

Féminin
☣ âge : 19
☣ animal virus : renard argenté.
☣ je loge en : F#03.
MessageSujet: Re: Hikaju Toshiri Sam 4 Mai - 10:15

Hello hello !
Waou, j'adore ton personnage, je sens qu'Aya et lui vont bien s'entendre !! :3

Je valide de suite ta fiche, j'adore d'ailleurs la partie "Physique" ♥ J'espère que tu t'amuseras parmi nous !


poulpesquement gâtée :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.root-top.com/topsite/forumrpg/in.php?ID=7449
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hikaju Toshiri

Revenir en haut Aller en bas
 

Hikaju Toshiri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hikage :: Bureau des Inscriptions :: Fichiers d'inscription :: » Les p'tits papiers-