FAQPortailAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
FAQPortailAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Joyeux noël à tous, faites attention aux chocolats mhuahaha !

Partagez | .
 

 + Winter is coming [PV Itsuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: + Winter is coming [PV Itsuko] Ven 10 Jan - 1:43


Winter is coming


*baille* Olympe s’étira, les paupières encore closes, et pataugea un moment dans sa couette. Elle ouvrit enfin un œil et jeta un regard désintéressé au réveil posé sur sa table de nuit : 11h47. Un large sourire de satisfaction étira ses lèvres roses. Le samedi matin, c’était vraiment le pied : pas de sonneries hurlantes, pas de réveils brusques, pas de rêves brusquement stoppé. Et surtout, pas d’obligations. Elle se força néanmoins à sortir de son lit, repoussant la chaleur de sa couverture pour aller ouvrir les volets. Se penchant un peu par la fenêtre, elle examina le temps. De lourds nuages gris s’imposaient, s’étirant de tout leur long, camouflant le ciel. Olympe sourit de nouveau, c’était un temps d’hiver. Elle se pressa d’aller se doucher et de se préparer. Enfilant une jupe noir, des collants et un chemisier d’un rose très pale presque blanc, elle attrapa son long manteau gris et sortis en essayant de faire le moins de bruits possibles, historie de ne pas réveiller ses chères colocataires. A vrai dire, venant à peine de rejoindre le pensionnat, elle les connaissait à peine. Et c’était justement pour cette raison qu’elle avait tenté d’être silencieuse. Un miracle pour sa maladresse naturelle ! Olympe n’était pas très rassuré à l’idée de partager sa chambre avec 3 demoiselles. Elle n’avait jamais eu beaucoup d’amies féminines. De nature assez franche, et manquant de tact, elle ne savait pas s’y prendre et finissait toujours pas s’enguirlander avec la gente féminines. Mais elle espérait que ses colocataires seraient l’exception qui confirme la règle.

Arrivé au parc, ses écouteurs enfoncés dans ses oreilles, la brunette apprécia l’air frais. Le ciel était bas, autant dire qu’il ne faisait pas beau. Mais cela lui plaisait, elle aimait le froid, l’hiver. Elle se plaisait à penser qu’il calmait son caractère un peu trop explosif. Une épaisse fumée blanchâtre s’éleva dans l’air lorsqu’elle soupira. Avançant d’un pas énergique, elle baladait ses prunelles argentées sur chaque recoin du parc, examinant, mémorisant. Par reflex, le parc avait été le premier endroit de la ville qu’elle avait voulu visiter. Elle avait longuement hésité : des camarades lui avaient proposé de lui faire visiter quelques coins sympas. Mais finalement, elle avait poliment décliné l’invitation, préférant rester seule. Elle avait besoin de calme pour s’habituer à tous ces changements. Son coté solitaire semblait de plus en plus imposant, mais cela ne l’inquiétait pas vraiment. Sociable, elle savait qu’elle s’intègrerait facilement. Mais en ce samedi midi, elle souhaitait simplement profiter de la froideur hivernale. Elle monta le son sur son téléphone, pressant le petit bouton latéral. Sa démarche prit une allure presque dansante, et sautillant presque elle avança encore, s’éloignant de l’entrée principale. Sa queue de cheval rebondissant sur ses épaules a chacun de ses pas, elle vira à droite, puis à gauche et elle emprunta plusieurs chemins de gravier sans vraiment savoir où ils menaient. Lorsqu’elle fut satisfaite de l’endroit, elle s’installa sur un banc. Au pied d’un immense pin, donnant sur un croisement, le lac au loin, elle se posa sur les planches de bois glacés, s’enfonçant un peu plus dans son manteau, le froid lui mordant la peau.

Elle attendit un moment, fixant les chemins qui s’entrecoupaient un peu plus loin. Mais personne ne passa. Déçu, elle soupira en levant les yeux au ciel. Elle espérait voir du monde, des passants, des couples, des retraités, des gosses. Elle adorait s’installer et regarder la foule. C’était plutôt intéressant de voir chaque réaction, et elle s’imaginait la vie de chaque personne, les jugeant d’un simple coup d’œil. Cependant, ce matin personne ne semblait s’être levé.  « Quelle bande de fainéants… » Maugréa-t-elle pour elle-même. Elle sortie alors son portable et décida de passer le temps en jouant un peu. Pleine d’espoir, elle pensait que la foule finirait par venir. Après tout, le temps n’était pas si moche, non ? Elle ôta donc ses écouteurs, et croisant les jambes, elle se concentra sur son jeu. C’était un simple jeu d’arcades (style candycrush), mais pas très habile, la belle brunette perdit à deux reprises. Elle soupira, fusillant du regard son portable, et tenta une nouvelle fois de finir le niveau. A quelques déplacements prêts, elle perdit. Serrant les dents, elle hurla « Put*** mais c’est pas possible c’est truqué, mon dieu CA ME SOULES » Perdant totalement son froid, elle jeta son portable à ses pieds. Heureusement pour elle, elle n’avait aucune force dans les bras, et son téléphone ne se brisa pas. Elle ne le ramassa pourtant pas, croisant les bras, boudant le mobile. Olympe n’aimait pas perdre, et détestait recommencer sans cesse. Blesser dans sa fierté, elle laissa le téléphone gémir sur le sol. Ses prunelles grises ne cessaient de l’incendier, lui jetant un millier d’éclair. Finalement, cette journée qui s’annonçait plutôt bonne semblait  ne pas l’être…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Mer 15 Jan - 23:21

Enfin le week-end ! Bien que ce n'était pas dans la philosophie d'Itsuko de ce lever si tôt le matin pour... Pour faire quoi au faite ? Le matin on dors ! Sauf que visiblement c'était pas le cas de tout le monde, pourtant isolé seul dans une chambre -il avait fait une demande pour être avec des filles sauf que toutes ont déclinés son invitation- les multiples bruits d'activité de tout ce beau monde alors qu'il était à peine 10 h obligea le jeune homme à se plaquer l'oreiller contre les oreilles hurlant toutes sortes d'insulte dans son matelas. Après quelques minutes de déchaînement sur son pauvre lit, il se releva les cheveux fortement ébouriffés, un trait violet soulignant ses yeux fatigués. Si il n'avait pas un tour d'horloge complet de sommeil, une humeur massacrante s'emparait de lui, déjà qu'en temps habituel ... Il décida alors d'enfiler rapidement une tenue ayant  déjà reçu trop d'avertissement pour «  tenue incorrecte » marchant d'un pas remonté en direction de la sortie de l'établissement.

Par chance il ne croisa personne, le ciel gris couvrait le soleil qui ainsi n’agressait pas ses yeux encore endormis. D'une démarche proche du zombie, ses mains reposant à l'intérieur de ses poches il se dirigea vers le parc, il y avait habituellement pas trop de monde le matin et il avait déjà dormis plusieurs nuits là-bas. Bien vu personne aux alentours, il se jeta dans l'herbe froide mais elle n'était plus humide, la rosée du matin ayant disparue. Les deux bras placé derrière son crâne au dessus d'un arbre dont les feuilles laissaient filtrées peu de lumière … Itsuko se réveillait séquestré à l'intérieur d'une étrange pièce, ligoté sur une chaise au fond de la salle, face à lui, se trouvait un tableau noir. Soudainement apparurent  les professeurs armés d'un sourire sadique et de divers objets contondants, face à ses affreux personnages Itsuko se releva la chaise toujours accrocher à son fessier, seulement en courant sur une des tables un livre d'espagnol d'un poids onirique d'un demi éléphant …

Sursaut, réveille, plissage d'yeux révélant une intense réflexion puis il secoua ses épaule affichant une tête répugnée dût à un frisson née de ce qui venait de se passer dans son esprit tordu. Puis coupé dans son voyage mental, il entendit une voix féminine qui semblait rager, bizzare, elle réveillait une sensation étrange chez lui … Elle était vraiment agréable à entendre malgré que ce n'était pas le plus avantageux des cas, en râlant, à la fois imposante, attirante et qui semblait cachée une certaine douceur. Intrigué Itsuko se déplaça jusqu'à elle, c'était une jolie brune qui était assise sur un banc, n'écoutant que sa curiosité il s’essaya à côté d'elle :

Tu pourrais choquer les enfants avec autant d'injures ! "  lança-t-il avec un ton amusé un grand sourire étirant son visage

" Qu'est ce qu'il peut bien te mettre dans un état pareil ? "  interrogeant la jeune femme tout en remettant en place ses cheveux dans un bordel énorme d'un geste de main.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Ven 17 Jan - 1:19


Winter is coming


« Tu pourrais choquer les enfants avec autant d'injures ! » Une voix grave et masculin vint la tiré de sa bouderie puérile. Sans relever la tête, elle continua de fixer le mobile sans grand intérêt, son ego meurtri continuant de faire des siennes. Elle sentit un poids venir contre balancer le sien sur les lattes de bois du banc, et une nouvelle fois, la voix s’éleva dans l’air. « Qu'est-ce qu'il peut bien te mettre dans un état pareil ? »  Elle redressa enfin la tête pour trouver la source de cette voix sombre, sa curiosité piquée au vif. Elle détailla le jeune homme qui venait tout juste de s’assoir à côté d’elle. Des cheveux bruns en bataille, quelques mèches lui tombant devant les yeux ainsi qu’une légère pilosité près du menton, un air nonchalant mais décontracté. Elle le fixa un instant, puis reporta son regard sur le chemin qui s’étalait devant eux. Elle arqua un sourcil, intrigué. Elle n’aimait pas qu’on vienne la déranger, et surtout pas aujourd’hui. Elle avait prévu de rester seule, certes elle voulait de la compagnie, mais une compagnie lointaine. Elle voulait examiner les gens passés, encore et encore et oublier le tracas du quotidien en imaginant celui des autres. Comment pouvait-elle laisser courir son imagination si son sujet se posait juste à ses côtés. Insatisfaite, et encore vexée d’avoir perdu, elle lâcha d’une voix sèche « Rien », soulevant un nouveau nuage de fumée froide. Elle attrapa une mèche de son épaisse queue de cheval et l’enroula autour de son index, songeuse. L’hésitation la rongeait. Après tout, elle n’avait pas l’habitude qu’on vienne lui adresser la parole, comme ça. D’ordinaire, c’est elle qui allait vers les gens, c’est elle qui se mettait en avant et qui décidait à qui elle parlerait, quand, et comment. Le jeune homme l’avait prise de cours, et au final cela lui semblait plutôt attrayant. Elle se leva, et se baissa pour aller chercher son téléphone, vérifiant au passage qu’elle ne l’avait pas cassé. Elle revint s’assoir près du brun, son visage examina le mobile tandis qu’elle s’appuyait contre le dossier du banc. Elle ralluma l’engin en soupirant, se remémorant sa défaite. Sans jeter un regard à l’inconnu, légèrement troublé qui l’ai remarqué alors qu’elle rageait, elle ajouta sur un ton moins froid « J’ai perdu à ce jeu-là, je n’arrive pas à passer ce niveau… » Elle releva la tête et fixa le jeune homme une nouvelle fois, bien décidé à profiter de lui pour égayer sa journée. Elle n’avait pas de cobaye-passant, et il était la seule personne éveillé dans le parc. Elle se risqua à plonger son regard dans le sien un instant, et subitement, toute once d’agressivité disparue. Elle se sentit soudainement bête de s'être énerver pour si peu, il avait dû la prendre pour une folle. Et comme à son habitude, elle changea complètement d’humeur. Elle relâcha ses membres précédemment crispé par la colère, le gout de l’amertume se dissipa de sa gorge, et ses traits s’adoucirent lentement. Elle se retourne sur le côté, pour être plus face à lui et, passant une mèche derrière son oreille, et elle lui tandis le téléphone. « Je pari que t’y arriveras pas non plus ?! » Après tout, pourquoi ne pas jouer ? Sa voix, beaucoup plus agréable, s’éleva dans l’air pour le défier, ses prunelles grises brulantes de malices. Un sourire en coin étira ses lèvres roses, et comme pour lui donner envie, elle agita le téléphone devant son nez. «  Aller ! » s’impatienta-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Dim 26 Jan - 17:44

La jeune femme ne réagit pas tout de suite à sa question cependant son léger redressement lorsqu'il lui avait parlé démontrais qu'elle l'avait entendu, visiblement obnubilée par ses pensées. C'était comme si elle était en pleine analyse de toute la situation actuelle et prête à assassiner celui qui avait osé troubler son calme, ou peut-être qu'elle pensait simplement à son repas du midi ! Son repas devait alors être mentalement très salivant vu le ton froid qu'elle prit pour répondre ... C'est pas le genre de ton qu'il faut prendre avec Itsuko, déjà que c'était rare qu'il ouvre la conversation sérieusement, si on le décrédibilisait c’était meurtrir directement sa fierté, ce qui eu pour effet de lui faire lâcher un claquement de langue avant de serrer sa mâchoire, perdant immédiatement son sourire. De plus elle se leva, surement gêné de sa présence et s'éloigna pour récupérer son portable, cela ne l’empêcha pas de jeter un coup d’œil dans ce que sa jolie et sérieuse jupe noire moulait même si son éloignement rendait cette vue plus amère.

Surpris la jeune fille revient tout de même vers lui, rallumant son portable avant de même lui adresser à nouveau la parole sur un ton plus calme et toujours aussi doux. Après avoir prononcer sa phrase elle le regarda même dans les yeux ... Whaou, il c'était pas trompé en étant venu lui parler, c'est la première chose qu'il pensa en voyant son visage de face, il était ci harmonieux et apaisant, une visage d'ange ... Il fallait ce reprendre, ce n'était pas dans son genre de penser de telle chose. Encore étourdis pas cette image angélique, elle en profita pour le défier, il aimait l'air sauvage qui se dessinait sur son visage et attrapa l'objet sans hésiter une seconde, même les défis les plus débiles il se donnait à fond mais alors là, pour impressionner une créature de ce genre !

" Admire ! " lança t'il héroïquement une voix pleine de confiance

Itsuko se plongea intensément dans le jeu, et par une chance d'audacieux ou d'un certain talent, du premier coup il passa le niveau sans avoir peut-être même tout compris mais la réussite était cruciale pour lui et tout son corps se relâcha lors de la victoire. Une immense sourire viens caractériser la joie intérieure qui explosait en lui, d'une voix fière et qu'il essayais de doser calme il plaisanta :

" Si tu veux je peux t'apprendre ! "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Mar 28 Jan - 0:27


Winter is coming


« Admire » lança-t-il d’un air un peu trop sûr de lui. Cette assurance n’intimida guère la jeune femme qui se rapprocha de lui, souhaitant vérifier qu’il n’y avait pas de triche. Oui je sais, on ne peut pas tricher à ce genre de jeu, mais on ne sait jamais. Elle s’avança donc près de lui, pliant les jambes, ses genoux posés contre les lattes de bois afin d’être un peu plus haute que lui. Cela lui donnait l’impression de diriger encore, ainsi malgré que son portable ne soit plus entre ses mains, elle avait la sensation de garder le contrôle. D’ailleurs, quel drôle d’idée que de donner son téléphone à un inconnu. Elle qui, malgré son côté sociable, était très méfiante, elle s’étonnait. Elle détourna son regard de l’écran pour détailler le jeune homme dont elle était désormais très proche. Ses quelques mèches brunes lui barraient le visage, tandis que le reste de sa chevelures bataillaient sauvagement sur son crane dans un ensemble désordonné. Complètement dans le jeu, ses traits prient un air à la fois compétitif et amusé. Ses prunelles ne quittaient l’écran, et on pouvait sentir sa détermination d’impressionner la jeune fille d’ici. Mais son visage dégageait quelque chose, une aura de paix. Simplement en le détaillant, laissant son regard parcourir son corps, Olympe se sentait apaisé. Son charme inattendu l’hypnotisait. Soudain, se rendant compte qu’elle le fixait depuis plusieurs longues secondes, elle rougit légèrement. Tentant de cacher ses joues rosies par les quelques mèches rebelles qui encadraient son visage, elle reporta son attention sur l’écran. Se laissant alors absorber par ses mouvements de doigts, elle se pencha même un peu sur lui afin de mieux voir, posant une main sur son epaule. Alors qu’un léger sourire s’était dessiné sur ses lèvres en voyant son hésitation à chaque coup, sa mâchoire se crispa cependant. « Si tu veux je peux t'apprendre ! » On pouvait sentir toute sa joie à des kilomètres à la ronde, la fierté émanait de lui. Olympe n’en revenait pas, elle fixait l’écran, incrédule. Il avait passé le niveau. Du premier coup. Il avait réussis. Il avait gagné. Cette idée la fit bouillir et elle arracha son téléphone des mains de l’inconnu. « Dans tes rêves ! » lâcha-t-elle à travers ses lèvres pincées. Elle n’en revenait pas. Elle qui pensait qu’il allait pouvoir l’amuser, qu’au final il embellirait peut être cette journée, il l’avait battu ! Elle qui c’était même perdu en l’admirant  quelques temps.  Elle serra les dents et s’éloigna de lui, posant son derrière à l’autre bout du banc, bras croisé sur sa poitrine, lui tournant le dos. Elle ne pouvait pas laisser passer ça. Vexé, blessé dans sa fierté, elle bouda. Un instant, elle se rendit compte de la puérilité de la scène : bouder un inconnu qui vous a aidé à débloquer un niveau… Mais son ego la rattrapa, et elle marmonna « Chance du débutant… » sur un ton furieux, mais moins sec qu’auparavant, comme pour l’inviter à venir la chercher…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Sam 22 Fév - 17:11

Il fallait s'attendre à une telle réaction, au vu du tempérament assez inflammable dont elle semblait pourvue, cependant ce caractère guerrier plaisait à Itsuko et même si celui-ci ne l'avait pas montré le fait de sentir son léger poids s'appuyer doucement sur lui était plaisant et peut-être que c'était ce qui l'avait fait gagner ? Reprenant sauvagement son portable de ses mains elle parti à l'autre bout de banc, boudée. Même si seulement quelques centimètres les séparaient, un sur chaque côté du banc, un sentiment étrange lui demandait de ce rapprocher d'elle...
Sans mener de plus ample chemins de réflexion, le jeune homme glissa le long du bois usé du banc pour venir se placer de façon à frôler ses cuisses avant de hausser la voix d'un ton niais et amusé dans le but de la taquiner sur sa réaction :

" Oooooooh, le petit bébé il boude ! "

" Par contre j'ai le droit à une récompense pour avoir réussi à t'aider, non ..? " reprit-il d'un ton plus sérieux après avoir raclé l'intérieur de sa gorge

" Je pourrais même t'aider pour les autres niveaux ! " rajouta-il presque immédiatement à la fin de sa phrase histoire de donner un argument en sa faveur.

Affichant le plus charmeur de ces sourires il regardait son visage afficher une mine boudeuse, ces traits de visage ainsi ferait fondre n'importe qui, pourtant reconnu comme vide de sentiment, autant de charme et de beauté avec ce soupçon de naïveté qu'elle ce donnait. Elle lui faisait l’effet du plus puissant des uppercuts qui frappait sa mâchoire et continuait jusqu'au tempes... Plongeant doucement à l'intérieur de ses magnifique pupilles brillante, il perdait peu à peu sa lucidité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Dim 2 Mar - 2:01


Winter is coming


Quelques secondes passèrent puis rapidement, le jeune homme la rejoignit. Sentant sa chaleur envahir l’espace, un sourire étira le coin de ses lèvres, laissant échapper une mince fumée dans l’air froid du matin. «  Oooooooh, le petit bébé il boude ! » Instinctivement, elle croisa les bras sur sa poitrine en se détournant de lui, vexée. Bébé ? Olympe avait un visage d’ange et elle savait nécessairement en jouer. Ses pommettes généreuses, ses pupilles brillantes, ses quelques mèches rebelles qui encadraient harmonieusement ses traits fins, ses lèvres légèrement rosés… Elle avait un visage presque qu’enfantin quelques fois, lorsqu’il lui arrivait de prendre un air naïf et béat devant quelque chose ! Mais ces instants étaient des plus rares –pour qu’elle accepte d’être en admiration devant quelque chose, il fallait être patient- Mais néanmoins, la plus part du temps elle tirait une mine râleuse, fronçant les sourcils et pinçant les lèvres en grognant. Quelques rares avaient la chance de l’avoir vue dans ses meilleurs jours, son sourire illuminant leurs journée monotone ! Malgré le fait que cela l’ai légèrement vexé, elle trouva cela plutôt mignon au final. Cela lui donnait l’impression d’être une petite chose qu’il semblait vouloir protéger, une petite chose insignifiante et naïve, qu’il fallait à tout prix… Quoi ? Olympe sortie de ses pensées en ruminant. Elle n’était pas une petite chose insignifiante. Elle se retourna face à lui et lui lança un regard noir, lâchant un :

« Je suis pas un bébé ».

Tiens, ainsi elle était plutôt très proche de lui. Retournée face à lui, elle n’avait d’autre choix que de plonger dans ses prunelles brunes et de s’y perdre. Elle ouvrit la bouche un instant, ne sachant que dire, se contentant de contempler le regard du jeune homme. Cependant, sa voix grave vint la tiré de ses songes : Par contre j'ai le droit à une récompense pour avoir réussi à t'aider, non ..?  Je pourrais même t'aider pour les autres niveaux !  Olympe battit des cils, sortant de sa torpeur, et le fixa un instant.

« Une récompense ?»

Un sourire étira ses lèvres de la jeune brune, dévoilant sa jolie dentition. Elle feinta et fit mine de réfléchir, s’adossant plus confortablement contre le dossier du banc. Une récompense hein… Une idée lui vint en tête, et sans réfléchir, ses prunelles s’illuminant de malice, sa voix enthousiaste s’eleva dans l’air.

«  T’as gagné le droit de m’inviter à manger ! Plutôt cool non ? »

Elle lui sourit à nouveau, oubliant déjà pourquoi elle boudait précédemment.

« Et pour les autres niveaux, va falloir être trèèèèèès gentil pour que je t’autorise à toucher à nouveau mon téléphone »

Elle lui tira la langue et agita le smartphone devant son nez, comme pour le tenter. C’était très étrange comme sentiment. Elle ne connaissait rien de cet inconnu, elle ne connaissait même pas son nom ! Pourtant elle se sentait plutôt à l’aise à ses côtés. Et en plongeant son regard dans le sien, elle avait l’impression de le connaitre depuis toujours… Il dégageait une aura qu’elle n’arrivait pas à définir, quelque chose de positif et apaisant, mais incroyablement attirant à la fois. Elle le fixa, cette lueur compétitrice teintant une nouvelle fois le gris de son regard, comme pour lui ‘allez vas-y, ose’. Elle aimait le défier.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Dim 16 Mar - 22:45

Lorsque celle-ci se retourna après son interjection ayant pour but de chatouiller son égo, leurs visages se retrouvèrent à quelques centimètres une tension presque torride l'espace d'un instant sembla parcourir leurs regards. La jolie brune reprit vite son regard plein de fourberie, un sourire satanique apparaissant sur son visage : «  T’as gagné le droit de m’inviter à manger ! Plutôt cool non ? »

Après cette réponse qui semblait innée, il rentra dans son jeu et répondit avec un grand sourire d'idiot qu'il n'arrivait pas à cacher et dont il laissait apparaître ces dents :

" Quoi c'est moi qui doit payer en plus ?! ... Bon ok mais tu prendras un menu enfant ! "

D'un charme toujours aussi enfantin et à la fois féminin elle secouait son téléphone proche de son visage comme un morceau de viande devant un pauvre chien.

" Tu me dois le respect éternel, je t'ai sauver ! Et je fais ce que je veuuuuux "

C'est sur ces mots qu'il attrapa rapidement et furtivement le smartphone de ses doigts et le dirigea au sommet de son bras tendu, ainsi sa taille ne lui permettrait pas de l'attraper librement, il n'avait pas quitter la jeune femme des yeux durant toute cette petite manipulation et arqua un sourcil ses lèvres qui ne laissait plus que de visible un sourire en coin avant de reprendre le ton qu'elle utilisait précédemment pour le défier :

" Bon tente rien sinon il finit dans mon boxer ! Je veux juste chercher un resto cool et pas trop loin ! "

Il déverrouilla alors le précieux téléphone de la demoiselle, lâchant un petit rictus en voyant le fond d'écran qui représentait un petit animal mignon contrastant au caractère premier de sa propriétaire, mimant toujours ses recherches en plissant les yeux, il ajouta discrètement son numéro sous le nom de " Héros masqué " histoire de pouvoir lui faire une petite blagounne mais surtout de pouvoir la recontacter. Reprenant vraiment les recherches il lui demanda :

" T'aimes quoi ? Les hamburgers je parie ! "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Jeu 20 Mar - 21:30


Winter is coming



" Quoi c'est moi qui doit payer en plus ?! ... Bon ok mais tu prendras un menu enfant ! " Olympe grimaça et mima un « gnagnagna » puéril avant de passer une main dans ses cheveux pour écarter les quelques mèches qui lui obstruaient la vue. " Tu me dois le respect éternel, je t'ai sauvé ! Et je fais ce que je veuuuuux " Elle pouffa et voulu rétorquer mais avant d’avoir pu ouvrir la bouche, il attrapa le téléphone et le plaça bien trop haut pour qu’elle puisse le récupérer. La jolie brune tendit néanmoins les bras en l’air, comme une enfant réclamant sa sucette, et tenta de prendre en main le smartphone. Elle soupira et fit retomber ses bras le long de son corps, maudissant la génétique de ne pas lui avoir fait dépasser le mètre soixante. Elle le fixa un moment : il était fier de lui et affichait un sourire en coin moqueur. Olympe était partager entre l’envie de lui mettre un coup de tête et de lui sauter dessus pour récupérer son précieux mobile, ou bien rester là et admirer son sourire… Elle secoua la tête nerveusement et se redressa, prête à bondir, quand il répondit :" Bon tente rien sinon il finit dans mon boxer ! Je veux juste chercher un resto cool et pas trop loin ! " C’était comme s’il avait deviné ses intentions. Elle ne tiqua même pas sur la première partie de sa phrase, trop perturbé d’avoir été contrée avant même d’avoir pu commencer la bataille. Elle se ressaya donc en prenant soin de ne pas plier sa jupe. Elle se demande néanmoins si sa petite blague du boxer était juste un signe que son humour masculin était un peu salace, ou bien si c’était une façon de lui montrer qu’il avait senti lui aussi cette attraction. Non, elle devait surement rêver. Cette impression de le connaitre, cette attirance qu’elle avait lorsqu’elle plongeait son regard dans le sien, l’aura de bienêtre qu’il dégageait… Olympe devait juste être en manque d’affection, et son ennuie lui jouait des tours ! Elle le regarda faire, plissant les yeux comme pour essayer de déchiffrer ce que le petit bout de plastique lui indiquait. Tout d’un coup, concentré, il eut l’air beaucoup plus sérieux et mature. Elle arqua un sourcil, intrigué de découvrir un nouveau visage à cet inconnu envoutant. Son coté gamin et taquin lui avait déjà plu, mais cette facette de lui qu’elle découvrait à l’instant lui plaisait tout autant. Une nouvelle fois, elle se perdit dans sa contemplation et c’est la voix grave du jeune homme qui la tira de ses pensées. " T'aimes quoi ? Les hamburgers je parie ! " Elle hésita. Lui avouer qu’elle était capable de manger plus d’hamburger et de frittes que n’importe quel autre être humain normalement constitué, ou bien jouer la carte de la princesse au légumes vert ? Alors qu’elle s’apprêtait à répondre, son ventre grogna pour lui voler la vedette. Instinctivement, Olympe plaqua ses mains sur ce dernier pour étouffer ses cris, mais le jeune brun avait déjà surement du l’entendre. Elle rougit légèrement, gênée. Puis après quelques secondes, elle se racla la gorge et répondit honnêtement

« Si tu savais. Je parie que j’en mange plus que toi ! »

Après tout, il avait deviné. Elle devait avoir une tête à mangeuse de burger… ou un corps ? Est-ce qu’il insinuait qu’elle était trop grasse ? Elle se détailla secrètement pour vérifier de l’état de ses formes et n’y remarqua aucunes rondeurs indésirables. Soulagée, elle s’appuya sur lui pour voir ce qu’il trafiquait sur son téléphone. Oh tiens, elle ne savait pas qu’elle avait une application GPS. Mais chut, il valait mieux faire comme si elle était déjà au courant : son ventre lui avait déjà suffisamment fait honte, inutile d’en rajouter. Elle vit plusieurs points rouge s’afficher, et un point bleu – désignant certainement l’endroit où ils se trouvaient. Olympe se pencha davantage sur l’homme pour pouvoir cliquer sur le point rouge le plus proche. Il y en avait un tout près, dans le parc même. Elle attrapa ensuite le mobile et se releva. Debout, elle épousseta ses vêtements, serra sa queue de cheval et se dégagea une nouvelle fois la vue. A la voir, on aurait dit qu’elle se préparait à combattre.

« Aller debout, on y va. »

Autoritaire. Elle retourna près de lui et l’attrapa par le poignet, le tirant afin qu’il se leve. Elle ajouta avant qu’il ne tente de lutter

« Et c’est mon portable, c’est moi qui le tiens ! De toute manière les hommes n’ont pas d’orientation ! »

Elle afficha un grand sourire, dévoilant ses dents blanches. Quelle énergie ! Elle avait n'osait se l'avouer mais elle espérait que cette journée ne se termine pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Mer 9 Avr - 20:23

Son appétit semblait en accord avec le sien puisque son petit ventre caché derrière son joli chemisier trahi ainsi son envie à la prononciation du mot " hamburger ", celle-ci sembla paniquée par ce bruit tout à fait humain et naturel aux yeux de notre bien aimé Itsuko qui au contraire trouvait cette tentative vaine de cacher ce bruit charmante, il ne lui dit rien voyant que ça pourrait la gênée. Elle reprit rapidement son côté plein de vie et paria dangereusement qu'elle était capable de manger plus d'hamburger que lui ! Haha, la bonne blague, détrôner le goinfre équipé de son estomac abyssale, il lui rétorqua alors d'un ton solennel :

" Tu n'auras jamais dû, profite du peu de temps qu'il te reste avant la crise de foie pour arrêter ça ! Je pourrais engloutir un ours sans le dépecer ! "

Il était comme ça, il devait toujours surjoué, c'était sa nature théâtrale... Cependant aussi étonnant cela puisse paraître sorti de sa bouche il décida de faire un habile (ou pas) compliment à la demoiselle, de peur d'un malentendu sur la peur du choix des hamburgers :

" De toutes façons, comme si un joli et fin corps féminin comme toi pouvait battre l'incroyable bête de muscle que je suis ! "

Selon Itsuko, lui-même, un chef d'oeuvre à la fois un compliment pour son locuteur et son auditeur, brillant. Pendant sa recherche la jeune femme vint s'appuyer sur son épaule, pour le plus grand plaisir du jeune homme qui appréciait énormément le contact avec elle, c'était la première fois qu'il ressentait autant de sécurité avec une personne. Il en oubliait l'écran qu'il fixait avec un regard vide avant que le doigt fièrement pointé de la brunette ne le tire de ses songes, remontée elle avait visiblement décider que ce serait cet endroit là et pas un autre. D'un air guerrier elle se leva et attacha sa magnifique chevelure. Itsuko restait passif l'admirant, la bouche à demi-ouverte une plaisante chaleur s'installant dans le bas de son ventre, elle l'attrapa par le poignet le tirant dans la même direction qu'elle réveillant une nouvelle fois le jeune homme.

« Et c’est mon portable, c’est moi qui le tiens ! De toute manière les hommes n’ont pas d’orientation ! » Comment pouvait t'on dire que ce bel homme des bois n'avait pas de sens de l'orientation ! Celui-ci se déplaçant habilement et furtivement tel un paresseux de branche en branche, il répondit sur un ton toujours autant amusé :

" Moi ?! Pas de sens de l'orientation ?! VIENT LA QUE JE T'ATTRAPE !! "

C'était surtout une envie irrassasiable de contact avec elle qui le posa à sa mettre à sa poursuite courant rapidement vers elle...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Dim 27 Avr - 16:33

Il rétorqua sans hésitation, ce qui ne choqua pas plus la belle. Elle avait bien compris qu’il aimait autant les défis qu’elle. Elle appréciait davantage ce genre de personne, ceux qui se sentaient prêt à relever n’importe quel challenge, juste histoire de prouver qu’ils étaient meilleurs que les autres.  C’était quand même plus agréable d’avoir un rival à la hauteur plutôt qu’un ennemi fade ? Elle plissa le regard, joignant presque ses paupières, et arqua un sourcil d’un air taquin. Comme s’il l’intimidait ! «  De toutes façons, comme si un joli et fin corps féminin comme toi pouvait battre l'incroyable bête de muscle que je suis ! " Elle ouvrit la bouche une demi-seconde, hésitant. Qu’est-ce qu’il venait de dire ? Un joli et fin corps féminin ? Olympe se remémora les nombreuses fois où elle s’était regardée dans le miroir, analysant chaque parcelle de peau, chaque courbe de son corps, étudiant chaque mèche de cheveux… Il fallait le dire, elle n’était pas laide. Elle avait un joli minois, un sourire d’ange. Mais son corps ? Certes, elle avait des courbes féminines : pas spécialement débordante de générosité mais assez voluptueuses pour être regarder. Pourtant, elle n’avait jamais été très gracieuse. Maladroite, un peu brute sur les bords, elle était loin de l’allure d’une princesse. Cependant, ce corps semblait au goût du jeune homme. Elle rougit dès qu’il prononça ces mots, et s’en voulu aussitôt. Peut-être ne faisait-il que plaisanter, comme il semblait le faire depuis le début ? Elle fronça les sourcils et s’en voulu de s’être fait avoir et d’avoir pu imaginer une seconde qu’il la complimentait réellement. Néanmoins, lorsqu’elle porta à nouveau son regard sur lui, tous soupçons s’envolèrent. Il sembla vouloir lui prouver le contraire, et d’un pas aisé, il se mit à sa poursuite. Instantanément, Olympe afficha un sourire et détala à vive allure, sans même prendre le temps de lui répondre. Elle se jeta en avant, commençant à allonger quelques foulées maladroites avant de prendre finalement son élan. Une fois le rythme trouvé, elle continua à courir, le distançant de quelques mètres. Elle redoutait cependant qu’il ne la rattrape. Plus grand et plus agile, il ne devrait pas avoir de mal à arriver à sa hauteur. Pourtant, Olympe ne lâchait rien. Déjà essoufflée car le sport n’était pas vraiment sa tasse de thé, elle bifurqua sur la droite après avoir jeté un coup d’œil sur le plan de son téléphone. Elle manqua de trébucher sur une branche morte mais ce rattrapa de justesse. Ses foulées commençaient a peiné. Une légère brise vint caresser son visage et ses jambes dénudés sous ses collants sombres. Soudain, une pancarte apparue magiquement sous ses yeux, et elle en suivit la direction. Un bâtiment se dessinait non loin devant elle. Mais déjà épuisé elle s’arrêta, ses talons s’enfonçant dans la terre du chemin, soulevant un léger nuage de poussière comme le ferait un vélo qui dérape. Elle se pencha en avant, posant ses mains sur ses genoux en respirant bruyamment. Le sachant déjà revenu à sa hauteur, elle lâcha entre deux halètements :

« Alors ?! Hein… Tu vois c’est moi qui l’est trouvé le restaurant… »

Comme si elle cherchait à être féliciter pour sa course folle. Elle n’avait jamais couru aussi vite, et elle se sentait même très bête de l’avoir fait. Mais l’adrénaline était montée d’un coup, la prenant à la gorge, l’envie de gagner l’étouffant presque. Elle regrettait bien maintenant. Essoufflé, quelques mèches de cheveux s’étant échappé de sa queue de cheval et retombant sur ses épaules. Elle avait chaud, elle sentait son cœur battre dans sa poitrine et tonner que le ferait un orage tumultueux. Une fois son souffle revenu, elle avança près du bâtiment et le détailla, curieuse.

« Ca à l’air pas trop mal ton truc »

lâcha-t-elle, l’appétit revenant déjà. La terrasse semblait fermer – normal pour l’hiver me diriez-vous. Olympe s’avança près d’un panneau posté près de la porte où était affiché les menus, et commença à lire. Elle déglutit. Son ventre gargouilla à nouveau, mais cette fois ci elle ne se cacha même pas. Elle examina par la porte d’entrée ouverte : il semblait y avoir des tables à l’intérieur. Elle se retourna, bien décidé à apaiser son estomac avide de nourriture grasse et malsaine. Elle s’arrêta face au jeune homme, à quelque centimètre de lui, et se mit sur la pointe des pieds pour être à sa hauteur.

« Bon on mange ou c’est pour demain  ? J’ai faim moi, dépêche-toi d’entrer ! »

Lâcha-t-elle sur un ton à moitié autoritaire/râleur. Elle afficha ensuite un sourire d’ange, comme pour appuyer sa demande et la faire accepter. Elle avait couru comme une dégénéré pour lui, il pouvait bien presser le pas et entrer dans ce restaurant ? A vrai dire, si elle n’osait pas y aller en premier, c’était qu’elle était intimidée. Mais chut, il ne fallait pas le dire. Elle se mit derrière lui et poussa son dos

« Aller monsieur-bête-de-muscles ! Sinon je pars et tu mangeras sans ma divine présence ! ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Dim 1 Juin - 1:18

A peine c'était-il lancé à sa recherche que celle-ci était déjà parti au quart de tour, semblant être prête une nouvelle fois de montrer ce dont elle était capable. Cependant il faut avouer qu'elle avait plutôt des bonnes foulées, Itsuko restait sur ses talons, préférant la jolie vu de ses magnifique cheveux qui se balançaient de gauche à droit sur ses épaules en entendant le son apaisant et rythmé de son souffle. A cette allure en peu de temps ils arrivèrent rapidement au niveau du restaurant, la jolie brunette, les mains sur ses genoux était entrain de reprendre ses esprits, le jeune homme son gabarit l'imposant s'arrêta quelques mètres après elle, posant ses mains autour de ses hanches. Cette pause suffit pour qu'il puisse lui parler sans signe de fatigue :

«  Pas mal, pas mal, tu as bien mériter ton repas ! » lui dit-il tout en lui tapotant légèrement les épaules

Le petit bout de femme qu'elle était ne reculait devant rien, affamée, elle râlait après le mâle alpha son ventre gargouillant comme si elle lui réclamait son repas tout en poussant son dos qui faisait paraître ses phalanges minuscules. Itsuko était complètement déboussolé, il n'avait jamais vu quelqu'un qui osait le défier avec autant de nonchalance et de classe et le pire dans tout ça, c'était une femme ?! Une femme qui lui réclamait son repas ?! C'EST A LA FEMME DE LUI SERVIR SON REPAS OUI NON MAIS C'EST QUOI CE BOR- toutes ces pensées se dissimula d'un coup lorsqu'il repensa à son visage angélique qui recueillait ces yeux remplient d'expression et de quelque chose de si spéciale comme un big bang d'émotion qui dans ces flammes d'élégances faisait naître la vie, ouais c'est ça, c'était comme des belles petites planètes pleine de vie...  Après tout c'était à lui de rentrer en premier pour qu'elle soit protéger des hypothétiques dangers.
C'était tout ce qui c'était passer dans son esprit durant la fraction de seconde ou il dépassa les charnières de la porte, pourquoi penser à ça ? Ce devait être simplement le reflex de survie trop poussé de notre ami mais il n'avait jamais penser aux autres...

« Bon, on s'assoit là ? » Dit-il d'un coup, comme pour se sortir de toutes cette gymnastique mentale

Il se dirigea vers une table pour deux, proche d'une des ces sources de chaleur enfermé dans une tôle blanche afin que sa douce invitée, qu'il présume... Mauvaise idée ! Il changea alors sans que cela ne se remarque pour une table un peu plus éloignée de cette chaleur afin d'inceptioner un test pour la jeune femme, il réussirait sûrement à la battre sur sa résistance au froid et sa chaleur corporel, avec un peu de chance elle lui en quémandera... Il lui tira donc la chaise avant de remettre ces cheveux à l'arrière avec un mouvement et de lui proposer d'une voix suave :

«  Si la divine présence veut bien s’asseoir ? »

Ils se retrouvèrent alors face à face, pouvant enfin dévorer son visage sans paraître ridicule, cependant il n'y avait pas de silence gênant entre les deux comme si ils c'étaient toujours connus... Puis d'un coup il vu, par le plus grand des malheur, sur la table d'un client un énorme hamburger, ses pupilles marrons s'écarquillèrent tirant doucement la manche de la jeune femme pour lui indiquer ce Graal gustatif :

«  Tu penses que ton jolie petit estomac de princesse peut tenir le coup ? » lui demanda-t-il alors un grand sourire ce dessinant sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Mar 3 Juin - 18:00

«  Pas mal, pas mal, tu as bien mérité ton repas ! »  Annonça-t-il en la félicitant d’une douce tape sur l’épaule. Elle acquiesça, encore fière de sa prouesse. Après l’avoir pousser de toutes ses –minuscules- forces, ils entrèrent enfin dans le restaurant. C’était un décor simple mais chaleureux. Une odeur appétissante y régnait déjà, alors qu’il ne devait même pas être midi. Olympe sourit. Cela voudrait dire que les fours étaient déjà en marche, et qu’ils n’auraient pas à attendre bien longtemps. Son ventre ne cessait de lui réclamer son déjeuner. Elle le suivit en s’accrochant au dos de son t-shirt, et s’installa là où monsieur avait décidé. «  Si la divine présence veut bien s’asseoir ? » demanda-t-il d’une voix suave qui fit frissonner la brune. Ou bien était-ce la température ? Hm. Et puis, depuis quand était-il galant ? Depuis leur rencontre, elle n’avait pas l’impression qu’il soit vraiment ce genre d’homme. Il lui semblait plus brut, taquin et espiègle, mais gentil. Cela lui donnait un charme qu’olympe appréciait grandement. D’un genre nonchalant, un petit air rebelle mais courtois. Elle esquissa un sourire en coin, il était vraiment intéressant. Alors qu’il s’apprêtait à plonger ses prunelles dans les siennes une énième fois, il fut attiré par la table d’a coté. Olympe suivit son regard et dévisagea un épais hamburger. Son ventre bondit, comme pour acquiescé cette vision plus qu’appétissante. Elle passa sa langue sur ses lèvres, comme un chien le ferait sur ses babines attiré par un os quelconque, et reporta son attention sur le jeune homme.

« Moi ? Oh que oui, que oui, que oui ! » Répondit-elle avant de réaliser qu’il l’avait qualifié de princesse. Elle s’efforça de ne pas rougir, mais face à lui, elle n’avait que ses quelques mèches de cheveux pour camoufler ses joues empourprés. Elle se rendit alors compte qu’elle était vraiment très près de lui. Face à face, elle n’avait aucune échappatoire et se devait de soutenir son regard. Ce qu’elle fit. Plantant ses prunelles grises dans les siennes, elle le fixait. Ce n’était plus un regard espiègle, ni moqueur. Elle le regardait simplement. Elle tentait de lire à travers lui. Que pensait-il ? Lui arrivait-il souvent d’inviter de jeunes demoiselles inconnues ? Etait-il troublé ? Etait-il amusé ? Elle ne pouvait cesser d’admirer son regard, ces larges billes brunes détourés d’un fin trait presque noir, intensifiant leur couleur. Soudain, secouant la tête légèrement, elle sorti de sa torpeur et lui demanda.

« Commande ! Aller commande, commande, commaaaaaaaaaaaaaande » Elle sautillait à moitié sur sa chaise, s’agitant comme le ferait une gamine de 10 ans à la vue d’un bonbon. Elle tira sur sa manche pour lui faire comprendre son impatience. Devant ces petits couinements, une serveuse arriva sans qu’Olympe n’entende ses pas. « Bonjour ! Vous avez fait votre choix ? » Elle jeta un regard sur Olympe, et celle-ci balbutia.

«  Je…euh… je… » Elle se décomposait, et avait honte de paraitre aussi intimidé. Olympe détestait parler aux serveurs. Elle n’était pas timide, mais les serveurs… Elle avait toujours peur d’écorché le nom du plat, de postillonné en passant sa commande ou de trébucher en portant son plateau dans un fast-food. La serveuse esquissa un sourire, et posa son regard sur le jeune homme. A sa vue, elle se pencha un peu plus en avant et d’une voix mielleuse ajouta « Peut-être que monsieur sera moins indécis ? » Olympe s’empourpra. Cette serveuse lui faisait du rentre dedans ou quoi ? Elle grimaça et fronça les sourcils, croisant les bras sur sa poitrine pour montrer son désagrément. La brune ne supportait pas se spectacle. Elle se racla la gorge et prit son courage à deux mains. Toussant légèrement pour ramener l’attention de la serveuse sur elle, elle ajouta, d’une voix qui se voulait sure :

« On va prendre deux hamburgers, comme celui-là, là-bas, indiqua-t-elle en montrant du doigt le client à côté d’eux. Et puis, elle jeta un regard sur le jeune homme, et sans lui demander son avis, deux cocas. » La serveuse, vraisemblablement mécontente d’être tiré de son admiration sur le beau brun, grimaça avant de noter les informations sur son calepin. Elle se redressa, reposa son regard sur le jeune homme et rajouta :

« Très bien, je vais…
- J’ai pas finis. Et aussi un smoothie, en dessert. »
la coupa Olympe d’un ton qui trahissait sa colère. D’une humeur massacrante, elle fixa la serveuse d’un air dédaigneux. La serveuse soutenu son regard un instant et comprit rapidement. Tellement rapidement, qu’elle en rajouta une couche. Fixant le jeune homme, elle ajouta d’une voix –trop- suave « Et vous monsieur, un dessert peut-être? » Olympe grogna intimement. Elle maudissait cette serveuse intérieurement. Elle n’avait pas le droit de venir interférer comme ça dans leur rendez-vous ! Rendez-vous ?en était-ce vraiment un ? Ils ne connaissaient même pas leurs prénoms… Olympe n’en n’avait que faire. Ils mangeaient ensemble, ce temps de midi en sa compagnie lui appartenait donc désormais. Et personne ne devait venir les interrompre. Elle voulait en savoir plus sur lui, elle voulait discuter avec lui, jouer, lui faire des blagues. Mais surtout pas le regarder se faire aguicher par cette maudite serveuse en mousse. Elle répondit à la place du jeune homme, pressé de la voir déguerpir.

« Oui, un smoothie aussi. On vous dira les parfums tout à l’heure. » Sa voix était plus que froide. Olympe se félicitait intérieurement d’avoir eu autant de hargne face à une serveuse, c’était bien la première fois. Elle regarda la demoiselle s’éloigné avec son calepin à la main, non sans avoir jeté un dernier regard au jeune homme.  Elle ôta son manteau, prise de chaleur face à la colère qui l’avait submergé, et croisa une nouvelle fois les bras sur sa poitrine en ruminant.

« Hm, lâcha-t-elle en se radoucissant, Ils ont intérêt de se dépêcher. J’ai faim. » Elle regarda par la fenêtre, n’osant affronter son regard après cette scène qui devait paraitre plus que comique à ses yeux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Mer 9 Juil - 21:28

Lorsqu'il dévoila son idée de repas, elle ne fût absolument pas décourager par la taille du monstrueux hamburger, au contraire elle semblait plus qu'impatiente de pouvoir l'avoir entre ces magnifiques crocs blanc. S'en suivit un moment de flottement qui semblait presque magique, suspendu dans le temps les deux être plongés dans le regard de l'autre... Puis les besoins physiques revinrent en force, ma jolie petite invitée criant famine, criait plutôt une commande rapide. Itsuko lâcha un sourire de la voire aussi pleine d'entrain, sautillant sur sa chaise avec des yeux brillants. Il n'avait pas envie de défaire les yeux de son visage, c'est ainsi qu'une serveuse venu demander ce qu'elle désirait surement avait elle entendu sa faim grandissante, ceci ne suffit pas à faire détourner le regarde du jeune homme il vu donc le beau visage de celle qui lui faisait face se décomposer lorsque la serveuse demanda ce qu'elle désirait, il allait lui venir en aide avant que la serveuse dont la voix l'irritait lui pose la question à lui, n'ayant toujours pas dédaigner regarder la serveuse dans sa contemplation, il vît la jeune femme reprendre confiance en elle et dit tout ce qu'il fallait, admiratif un sourir se dessinait sur le visage d'Itsuko fier que celle-ci semble c'être montrer un peu possessive envers lui.

Une fois la serveuse ayant enfin pris congé elle semblait soulagée, décolérant doucement, il acquiesça sa demande d'une arrivée rapide du repas. De quoi pourrait t'il bien parler avec elle ? Il semblait pouvoir tout lui dire, ces passions, ce qu'il n'aime pas, il serait sur que celle-ci ne le jugerait pas et chercherait à le comprendre. Il décida de la détendre en recommençant à la taquiner :

" On est d'accord les deux ils sont pour moi hein ? " dit-il avec un grand sourire dévoilant sa dentition.

Après quelques minutes de discussion tout à fait sympathique entrecoupé de regard passionné, c'était cette fois un serveur qui nous apportait notre gueuleton mérité, déposé sur un plateau avec un serviette la bête était énorme, faisait ébahir notre jeune héro, une fois les plateaux déposés, il sourit et avant que s'ouvre en massacre envers cette chose pleine de calorie il lui dit avec un sourire :

" Tu as gagner, elle a même pas oser revenir ! "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

☣ textos envoyés : 1309
☣ phikas : 7040

Féminin
☣ âge : 21
☣ animal virus : Black wolf guy~
☣ je loge en : F#1
MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko] Mer 5 Nov - 1:46

Hm...Up? =3


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

I'm cannibal, bitch:
 

Les gens... j'vous aime =3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: + Winter is coming [PV Itsuko]

Revenir en haut Aller en bas
 

+ Winter is coming [PV Itsuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Winter Is coming
» Une arme éveillée pour tuer : Winter is coming
» winter is coming. (lana.)
» WINTER IS COMING (ashara)
» + Winter is coming. #Lyra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hikage :: En dehors du pensionnat :: Espaces naturels :: Parc-