FAQPortailAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
FAQPortailAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Joyeux noël à tous, faites attention aux chocolats mhuahaha !

Partagez | .
 

 Hey, je t'ai vu (suite) [Sato']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Dim 2 Fév - 20:10

    Satoru prit la main de la jeune fille et Hoshi lui adressa un sourire ravie. Quand elle exprimait un peu trop d'affection envers les gens, certains avaient tendances à la rejeter ce qui l'attristait souvent. Le jeune garçon était différent, même s'il ne semblait pas toujours très à l'aise en sa présence, il ne se montrait pas moins gentil avec elle.

    Il était d'accord pour aller dans le salon, alors la jeune fille s'y rendit, serrant fermement sa main dans la sienne, en sautillant. Heureusement, le salon, enfin officiellement nommée la "salle de repos", n'était pas très loin de la cantine et en moins de cinq minutes les deux jeunes gens y accédèrent. Elle n'était pas fermée d'ailleurs, tout comme la cuisine, les surveillants auraient-ils oubliés de faire leur ronde ? Ou alors ce n'était pas encore l'heure ?

    La jeune fille entraîne Satoru jusqu'à un canapé où elle s'installa, repliant ses pieds sous ses fesses pour les réchauffer. Elle regarda le garçon en souriant, toute contente d'être là, au moins il y avait un minimum de chaleur, et puis il y avait des coussins, c'était presque aussi confortable qu'un lit.

    -On est bien là, pas vrai ?


Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 171
☣ phikas : 403

Masculin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Lapin bélier
☣ je loge en : M#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Mar 4 Fév - 1:48

Satoru suivit Hoshi jusqu’au salon en la regardant sautiller joyeusement, elle avait l’air super contente de traîner dans les couloirs en pleine nuit avec un gars qu’elle connaissait à peine…Décidément ça tournait pas rond ! Le brundinet avait envie de lui dire de se calmer car si quelqu’un passait par là, ils étaient cuits. Mais en même temps il ne voulait pas casser sa joie et ni l’ambiance alors il garda sa main dans la sienne et se laissa entraîner.

Le salon était calme, sombre et tout aussi flippant que la cuisine. L’ombre des objets reflétée par les lampadaires de l’extérieur étaient immenses et effrayantes. Satoru était le seul à le remarquer vu que la fofolle s’était assise tranquillement sur un canapé. C’était peut-être un bon moyen de lui faire peur…Elle était au chaud, à l’aise et contente mais Satoru avait bien envie d’y remédier histoire de rigoler un peu. Après qu’elle lui ait demandé s’ils étaient biens, il hocha la tête et se mit à sourire de façon diabolique.  Il s’assit près d’elle, dans son dos et approcha sa tête près de la sienne et dit en chuchotant :

« Oui c’est vrai, on est tout seuls, dans le noir, personne ne peut nous entendre ni nous voir…Enfin sommes-nous vraiment seuls dans cette pièce ? »

Satoru se mit à rire ensuite, il était enfin à l’aise et prêt à être lui-même, un blagueur quoi. Mais peut-être que Hoshi n’allait pas apprécier et s’enfuir de peur ou le traiter de gros lourd ou tout ça à la fois. Cette fois, le jeune homme ne voulait pas y penser mais juste montrer comment il était et voir sa réaction. Il pensait que si elle partait c’est qu’elle n’était pas si drôle que ça et qu’elle n’était pas faite pour lui. En fait, pour le supporter il fallait avoir de l’humour et de la patience. Cependant, il arrivait facilement à cerner les gens du premier coup d’œil et il sentait que le courant pouvait passer avec elle. Alors il continua de vouloir lui faire peur en faisant croire qu’il avait vu quelque chose bouger.

« Hé regarde là-bas ! J’ai vu…j’ai vu un truc bizarre… ! »

Il attendit qu’elle regarde ailleurs pour poser sa main sur son épaule et la chatouiller comme si une araignée était tombée sur elle. Satoru attendit sa réaction en riant sans faire de bruit, il s’amusait tout seul comme un imbécile.



De la part de Hoshi <3
Spoiler:
 


Jeni <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Mer 5 Fév - 1:05

    Les deux jeunes gens n'avaient pas allumés la lumière en entrant dans la pièce, ils se seraient vite fait repérez par les surveillants qui pouvaient patrouiller dans le couloir à cette heure tardive, rester dans le noir était donc plus prudent. Ils avaient donc droit aux reflets des lumières à travers les vitres qui auraient pu se révéler très effrayantes pour la rouquine si elle y avait fait attention. Mais voilà, elle n'y faisait pas attention, elle s'était surtout focaliser sur le canapé en ayant l'intention de se réchauffer. Elle n'était pas particulièrement frileuse mais il fallait bien dire que les pièces n'étaient pas assez chauffées pour quelqu'un se baladant en pyjama.

    Elle ne fit tout d'abord pas attention au fait que Satoru s'était assis derrière elle. Ses chuchotements la firent d'abord frissonner, l'inquiétant quelque peu, elle tourna la tête vers lui, méfiante.

    -Tu crois qu'il y a un surveillant ici ?

    Très terre à terre, Hoshi avait souvent du mal à comprendre les allusions un petit peu trop compliquées, tirées par les cheveux, comme venait de le faire Satoru. Sûrement n'était-elle pas suffisamment bien placée dans le contexte pour comprendre qu'il voulait lui faire peur avec des fantômes.

    Quand il lui signala qu'il pensait avoir vu quelque chose d'étrange bouger, la jeune femme tourna immédiatement la tête dans la même direction, toute apeurée. Mais elle ne vit rien. Elle regarda alors plus attentivement et sentit quelque chose sur son épaule et ne put s'empêcher de pousser un cri de surprise mêlé à un peu de peur.

    Ce bruit, un peu trop fort pour passer inaperçu, ne manqua pas d'attirer l'attention d'un patrouilleur. En voyant la silhouette se profiler dans le couloir, la jeune fille réagit immédiatement et poussa Satoru derrière le canapé avant d'y sauter à son tour. Le surveillant entra donc dans la pièce, alluma la lumière, balaya la pièce du regard et ressortit en murmurant un "bon, il est l'heure de fermer" avant d'éteindre la lumière et de fermer la pièce à double tour pour la nuit.

    Lorsqu'elle entendit l'adulte sortir, la rouquine resta encore quelques instants allongée sur le ventre de Satoru, sa poitrine lui écrasant accessoirement le visage [fallait pas dire chiche!] avant de se redresser.

    -Je crois qu'on est enfermés...

    Quel sens brillant de la déduction !


Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 171
☣ phikas : 403

Masculin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Lapin bélier
☣ je loge en : M#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Jeu 6 Fév - 2:32

Non mais quelle idée de faire crier une fille quand on veut rester discret ! Bon Satoru n’avait pas prévu qu’elle crierait aussi fort et pile au moment où un surveillant passait. Avant qu’il n’arrive, Hoshi poussa le jeune homme, on ne sait comment, derrière le canapé ce qui le fit crier à son tour. Le pire dans tout ça était la position dans laquelle était la jeune fille sur lui. Dans l’action, sa poitrine était venue se mettre sur son visage…La réaction de Satoru dans sa tête : AaaaaaAAAaaaah !!! Du coup, il se fichait complètement de la personne qui était entrée dans la pièce. Même si elle n’était pas restée longtemps sur lui, cela avait suffit à le pétrifier. Il restait là sans bouger, les yeux grands ouverts…C’était la goutte d’eau qui faisait déborder le pot de fleur, elle était trop proche de lui là, il fallait qu’elle s’écarte ou il allait mourir sur place…
Cependant, lorsqu’elle dit qu’ils étaient enfermés, Satoru se releva d’un coup et regarda en direction de la porte. Il n’avait pas remarqué que quelqu’un l'avait fermé.


« Non c’est pas sérieux ? ! »

Il se dirigea rapidement vers la porte et essaya de l’ouvrir mais même en forçant, elle ne s’ouvrait pas. Ne voulant pas causer de problèmes à Hoshi, il n’alerta pas le surveillant qui venait de partir et qui n’était sûrement pas loin. Comment allaient-ils faire maintenant ? Ils ne pouvaient pas rester dans le salon toute la nuit ? Certes, il y avait de quoi dormir et il suffisait d’attendre que quelqu’un ouvre et ils n’auraient plus qu’à sortir discrètement. Il se tourna vers Hoshi pour lui demander son avis.

« Qu’est-ce qu’on fait ? On dort là ?... »

Ah il n’avait pas bégayé ! Mais il était rouge comme une tomate…Il n’arrivait même pas à regarder Hoshi dans les yeux. Dormir avec une fille, et une inconnue en plus…C’était trop dur ! Et puis il y avait encore un souci : son pyjama. Un autre bouton avait sauté dans sa chute, décidément ! Il allait se retrouver tout nu à la fin...Histoire de se détendre, il retourna s'asseoir sur le canapé et essaya de penser à autre chose.



De la part de Hoshi <3
Spoiler:
 


Jeni <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Sam 8 Fév - 0:03

    Lorsqu'elle lui annonça la "triste" nouvelle, Satoru se dépêcha d'accourir jusqu'à la porte. Hoshi le rejoignit alors en marchant plus tranquillement, elle n'avait pas besoin de vérifier l'état de la serrure, elle avait très distinctement entendu le surveillant la verrouiller. Le jeune homme tenta de forcer la porte mais sans succès, ce qui n'étonna pas la petite rouquine. En fait, contrairement à lui, elle s'était déjà résignée à sa situation. Peut-être parce qu'elle ne lui déplaisait pas autant que ça ? Qui sait.

    -J'ai l'impression qu'on a pas beaucoup le choix...

    La jeune fille n'avait pas dit cela avec beaucoup d'enthousiasme, après tout, comme tout le monde, elle aurait préféré dormir dans son lit, sous sa couette, bien au chaud. Le destin en avait décidé autrement mais elle n'était tout de même pas du genre à s’apitoyer sur son sort, ce n'était pas si grave, ce n'était pas comme si elle était en mauvaise compagnie.

    Satoru, par contre, semblait bien moins à l'aise que la jeune fille, ce qui l'attristait un peu. Après tout, tout cela était de sa faute, elle aurait dû rester dans sa chambre et rien de tout cela ne serait arrivé. Au moins, sa nouvelle connaissance n'aurait pas abîmé son pyjama et il serait remonté dans sa chambre satisfait après avoir mangé sa tablette de chocolat.
    Hoshi vint donc s'asseoir à côté de lui, un peu penaude. Elle n'avait jamais voulu le coincer dans ce salon.

    -Je suis vraiment désolée, c'est ma faute tout ça, je n'aurais jamais dû te proposer de venir ici...

    La jolie rousse s'en voulait, elle n'aimait pas mettre les gens dans l'embarras. Elle préférait un joli monde où tout se passait bien pour tout le monde avec des jolies fleurs, des papillons et des arc-en-ciel partout. Ah, pourquoi un tel monde n'existait que dans sa tête ?
    Elle appuya alors délicatement la tête sur l'épaule de Satoru, le regardant avec des yeux de chiens battus.

    -Tu m'en veux ?


    Elle le fixait avec ce regard adorable qui ne demandait que le fait d'être pardonné, elle ne voulait pas être en mauvais terme avec lui, elle ne voulait pas qu'il lui en veuille. Il était sympa, elle l'aimait bien.


Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 171
☣ phikas : 403

Masculin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Lapin bélier
☣ je loge en : M#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Mer 12 Fév - 0:34

Alors que Satoru était tranquille sur le canapé en train de se calmer (ouais parce qu’il y avait un feu d’artifice dans sa tête…), Hoshi vint mettre sa tête sur lui en prenant un air trop mignon qui tue. Mais elle voulait le tuer ou quoi ? C’est ça ?! Elle était diabolique cette fille, elle se jouait de lui ! Mais Satoru n’allait pas se laisser faire comme ça…Non en fait, il allait juste rester là sans bouger et se mettre à rougir comme un faible. Il réussit quand même à lui répondre mais ce ne fut point si aisé que cela.

« Euh...Pourquoi je t’en voudrais ?...C’est pas ta faute, c’est moi qui voulait rester avec toi… »

Oh non ! Mais que venait-il de dire ? Qu’allait-elle croire par « je voulais rester avec toi » ? Ça ne voulait pas dire qu’il avait flashé sur elle mais qu’il voulait juste la connaître plus. Avant cela, il fallait dissiper la tristesse que Hoshi ressentait. Il eut l’idée d’enlever les coussins du canapé, les dossiers et les sièges et de les mettre par terre. Il fouilla ensuite la pièce afin de trouver une couverture et il prit une lampe qui était sur une table à côté du canapé qu’il posa à terre. Il se mit sous la couverture avec la lampe et l’alluma avant d’inviter Hoshi à le rejoindre en lui tendant la main. Ça ressemblait à une cabane de gamins mais il savait que ça allait lui plaire.

« Qu’est-ce que t’en dis ? C’est pas si mal ! »

Satoru souriait comme un enfant, il avait l’impression de retomber en enfance. Qu’allaient-ils pouvoir faire sous cette couverture ?...Juste discuter voyons. Il manquait plus que des bonbons et du soda et c’était parti pour une nuit de folie. Satoru en oubliait même son pyjama ouvert (qui révélait son corps de rêve 8D) et il n'était pas du tout gêné, juste content.



De la part de Hoshi <3
Spoiler:
 


Jeni <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Jeu 13 Fév - 22:12

    Hoshi sourit, il ne lui en voulait pas, c'était le principal. Elle ferma alors les yeux en lâchant un petit soupire soulagé. En fait, elle s'inquiétait plus de ce que pensait Satoru que du fait qu'ils étaient tous les deux enfermés dans le salon. Après tout cela aurait pu être pire, ils auraient pu se retrouver enfermés dans la cuisine, le salon c'était mieux quand même.

    -Merci...

    Au moins, là, Satoru pouvait être assez sûr que ce qu'il pensait comptait pour la petite rouquine. Hoshi n'avait jamais apprécié qu'on ne l'aime pas, pour la simple et bonne raison qu'elle aimait à peu près tout le monde. Et donc, le fait qu'il veuille rester un peu avec elle lui faisait énormément plaisir. Elle adorait passer du temps avec les autres aussi, même lorsqu'il était l'heure de se coucher. Surtout, la jeune fille était bien trop innocente pour penser un instant que Satoru pouvait faire allusion à quelque chose de déplacer.

    Avant qu'elle n'ait pu dire quoique ce soit, le garçon s'était levé et commençait à s'activer dans la pièce. La rouquine le regarda faire avec surprise, se demandant ce qu'il voulait faire. Une cabane ? La rouquine sourit et ne se fit pas prier quand Satoru l'invita à entrer à l'intérieur. Il ne lui fallait pas grand chose pour perdre quelques années d'âge mental et ou Satoru en était conscient, ou il était un peu comme elle. Elle se précipita alors avec lui sous la couverture en faisait quand même attention à ne rien faire tomber. Elle ne voulait pas détruire la belle cabane.

    -Elle est trop bien ! Tu en as fait beaucoup des cabanes ?

    Elle se souvient qu'avec son frère, ils s'amusaient souvent à ce genre de choses. Ils ne leur fallait pas grand chose à tous les deux pour s'amuser après tout, c'était ça la joie d'être un enfant.

    Il n'y avait pas beaucoup de place sous la cabane, oui c'était ça l'inconvénient des jeux d'enfants, c'était pour les enfants, alors la rouquine se blottit un peu plus contre Satoru pour être sûre de ne rien faire tomber de leur belle cachette. Ça faisait un moment, elle, qu'elle ne faisait plus attention au pyjama du garçon puisque de toute façon elle avait dit qu'elle le réparerait. Et puis, elle avait l'habitude de voir son grand frère torse nu, c'est quelque chose qui ne la choquait guère.


Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 171
☣ phikas : 403

Masculin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Lapin bélier
☣ je loge en : M#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Dim 16 Fév - 3:27

Satoru était ravi que Hoshi aime sa cabane de fortune, elle n’avait plus l’air triste. C’est alors avec un sourire et plein de nostalgie qu’il répondit à sa question.

« Non j'en ai fait une dans les bois quand j’étais petit, avec les moyens du bord, elle était trop bien ! J’y allais quand je me sentais triste…Par contre j’avais pas le droit d’en faire dans ma chambre, ma mère disait que ça mettrait trop le bazar… »

Il ne parlait pas souvent de lui ou de son passé aux personnes qu’il connaissait, il était trop occupé à faire l’imbécile ou à essayer de les faire rire. Il ne voulait pas casser l’ambiance en parlant de ses souvenirs ou de ses problèmes. Mais là, Hoshi lui avait posé une question et elle aurait déçue qu’il ne soit pas honnête ou qu’il ne dise rien. C’était étrange mais il avait l’impression qu’il pouvait tout lui dire alors qu’il ne lui avait pas encore vraiment parlé.

Le jeune homme aurait bien voulu lui poser des questions à son tour mais vu qu’elle s’était un peu plus collée à lui, il recommençait sa crise de gênitude. Il avait de nouveau les joues rouges et il n’arrivait plus à parler quoi. Il essayait coûte que coûte de rassembler les deux parties de sa chemise, même si la jeune fille n’avait pas l’air d’être choquée de le voir ainsi. D’ailleurs, il se demandait pourquoi elle ne l’était pas, avait-elle l’habitude d’être aussi proche de quelqu’un ? Ou elle s’en fichait complètement, comme si c’était normal ? C’était bien qu’elle soit à l’aise avec lui mais quand même, un gros pervers lui aurait déjà sauté dessus !

Après quelques secondes de blanc, Satoru se reprit en main et se mit à parler avec son interlocutrice mais sans la regarder. C’était impoli mais il préférait regarder ailleurs pour ne pas être troublé de plus car il l’a trouvait plutôt jolie.


« Euh sinon, comment t’es arrivée ici ? Toi aussi tu…te transforme… ? »

Il allait enfin en connaître plus sur elle, enfin si elle voulait bien répondre. Peut-être que d’être sous une couverture et enfermés était propice à la discussion ? Bien que tous les pensionnaires étaient au courant de la transformation en animal, Satoru était gêné de le demander, comme si c’était une question intime mais il avait envie de le savoir. En effet, il n’en avait jamais parlé à personne alors c’était peut-être l’occasion de le faire avec Hoshi. A la fin de sa question, il la regarde enfin mais qu’une seconde avant de rebaisser les yeux. Il en avait vraiment marre, pourquoi était-il comme ça ? Les filles, c’est trop compliqué.



De la part de Hoshi <3
Spoiler:
 


Jeni <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Ven 21 Fév - 1:49

    Ils avaient l'air mignon tous les deux, dans leur petite cabane. Il fallait dire qu'on aurait pu difficilement faire mieux avec ce qui se trouvait dans le salon mais ça leur suffisait. C'était juste pour jouer de toute façon.
    Satoru raconta à Hoshi ses histoires de cabane lorsqu'il était plus jeune. Il était parfois difficile pour la jeune fille de faire la différence entre la jeunesse de certains et de ce qu'ils ne faisaient plus parce qu'ils étaient pratiquement adulte pour la simple et bonne raison quelle ne se sentait pas adulte, malgré sa majorité.

    -Moi avec mon frère on en faisait souvent dans notre chambre... Mais après on devait tout ranger et c'était beaucoup plus long !

    Lorsqu'ils étaient encore petits, Hoshi et son frère dormaient tous les deux dans la même chambre, ils était quasiment inséparables. Imaginez toutes les cabanes qu'on peut faire dans une chambre avec un lit superposé... C'était presque un paradis pour enfant. Mais après avoir joué, ranger était toujours moins drôle, mais à deux c'était relativement supportable.

    La rouquine gardait sa tête sur l'épaule de Satoru, elle trouvait cela assez confortable à vrai dire. Elle aimait beaucoup coller les gens aussi, ça c'était quelque chose qu'elle aurait du mal à cacher. Et puis ça semblait un peu gêner le garçon puisqu'il rougissait mais il ne la repoussait pas non plus. La jeune fille hésitait donc un peu à ce qu'elle devait faire. Elle aimait bien être contre lui, elle aimait bien faire des câlins à tout le monde, qu'importe le sexe ou l'âge, mais elle n'avait pas non plus envie de le mettre mal à l'aise. En voyant qu'il tentait de refermer sa chemise de pyjama en tenant les deux bouts, la jeune fille releva la tête et détourna le regard. Elle s'en voulait d'être gênante.

    Finalement il lui posa une question alors elle osa tourner le visage vers lui, le regardant en souriant. Elle était contente qu'il lui parle, cela montrait qu'il était quand même content d'être avec elle, malgré la situation.

    -Mon grand frère peut pas trop s'occuper de moi, il s'occupe de maman, du coup il m'a envoyé ici. Mais j'aime bien, y a plein de gens sympas et le directeur est adorable.

    Oui le directeur est adorable, parfaitement, et si vous n'êtes pas d'accord, c'est pareil. Il laissait Hoshi dormir avec lui quand elle faisait des cauchemars alors que demander de plus ?

    -Sinon, moi aussi je me transforme oui, en panda roux, et toi ?


Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 171
☣ phikas : 403

Masculin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Lapin bélier
☣ je loge en : M#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Mer 26 Fév - 2:07

Satoru écouta Hoshi attentivement, en la regardant cette fois, pour changer. C’était troublant de voir avec quelle facilité elle racontait ce passage de sa vie qui devait être douloureux. Tant mieux pour elle si elle arrivait à en parler sans être triste en même temps mais Satoru eut un petit pincement au cœur pour elle, elle ne devait pas avoir une vie facile. En revanche, il n’avait pas compris pourquoi elle disait que le directeur était adorable. Ce n’était pas l’adjectif qui qualifiait les directeurs en général…Elle le connaissait sûrement mais ça l’intriguait quand même.

Le jeune homme était content que Hoshi se transforme elle aussi, enfin de son côté ça ne devrait pas être le cas mais au moins, il allait pouvoir en parler à quelqu’un. Quand Hoshi finit sa phrase, il lui répondit normalement aussitôt, se sentant plus à l’aise.


« C’est…triste, tu vas les voir de temps en temps ? Tu connais bien le directeur ? Je l’ai vu qu’une fois à la rentrée et il m’a fait un peu peur… »

Satoru aimait les animaux alors que les pensionnaires en deviennent ça lui permettait d’en voir. Ils se moquaient d’eux en les caressant quand il en voyait, comme s’ils étaient vraiment des animaux. Ça faisait partie de ses petites blagues.

« Moi je me transforme en lapin bélier, tu sais ceux qui ont les oreilles baissées, ça m’a fait un choc la première fois,  moi un lapin ?! Je me voyais en un animal plus grand…Si on se transforme, tu me mangeras pas, hein ?... »

Satoru était bavard d’un coup, lui qui d’habitude était plutôt silencieux avec ses camarades. Là c’était différent, il était bien sous cette couverture, proche d’une nouvelle amie, peut-être un peu trop proche d’ailleurs…Je vous vois venir bande de coquins, il ne se passera rien ! (n’est-ce pas Hoshi ? xD)



De la part de Hoshi <3
Spoiler:
 


Jeni <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Mer 26 Fév - 22:30


    Hoshi avait bien remarqué que Satoru commençait à cesser de rougir, ce qui la ravissait. Elle était plus à l'aise, elle était contente. Elle n'aimait pas mettre mal à l'aise les autres à vrai dire. Elle lui répondit alors assez naturellement, ils allaient pouvoir avoir une conversation relativement normale tous les deux.

    -Le week-end parfois mais pendant les vacances surtout je rentre chez moi, mon frère vient me chercher et puis comme ça je suis avec eux. Mais parfois Maman est à l'hôpital quand je viens, alors on passe la voir tous les jours.

    La rouquine racontait tout cela en souriant. On ne lui avait pas appris à s'apitoyer sur son sort, elle préférait être heureuse de ce qu'elle avait. Elle avait son frère, et encore sa mère pour le moment. Elle ne trouvait pas sa situation si triste que cela, elle avait déjà croisé des personnes bien plus malheureuses qu'elle. Hoshi se demanda un instant si le garçon avait souffert lui aussi. Avait-il perdu un membre de sa famille, ou même de son entourage ? Elle n'osait pas trop lui demander, après tout, elle n'aurait fait que lui rappeler des souvenirs douloureux, ce n'était pas drôle, elle n'en avait pas envie.

    -Oui je connais un peu le directeur, il est gentil avec moi. Il me laisse dormir dans son lit quand je fais des cauchemars...

    Hoshi se mit alors à rougir. C'est vrai, Gakuko avait dit qu'elle n'avait pas le droit de faire savoir aux autres qu'elle dormait dans son lit, c'était interdit paraît-il. Elle ne comprenait pas tellement pourquoi, après tout ils ne faisaient rien de mal. Elle mit alors le doigt sur ses lèvres en regardant Satoru.

    -Mais chut, tu ne le diras pas aux autres hein ?

    Le directeur serait fâché et il ne voudrait sûrement plus que Hoshi vienne dormir avec lui, la jeune fille serait bien triste s'il faisait ça. Elle détestait se rendormir seule quand elle faisait des cauchemars.
    Satoru lui raconta alors qu'il se transformait en lapin. Lapin ? Trop mignon ! La rouquine l'imaginait déjà avec ses oreilles tombantes entrain de courir partout, paniqué par sa transformation. Elle esquissa un sourire, cela devait être vraiment adorable, il devait ressembler à une grosse peluche. Elle regarda alors le beau brun avant de lui faire un bisou sur la joue et de poser la tête sur son épaule, souriante. Elle aimait bien ce genre de moment.

    -C'est trop mignon les lapins, bien sûr que non je ne vais pas te manger, je te ferais plutôt des câlins. Ou alors je te kidnapperais et je te mettrais dans mon lit avec mes autres peluches, mouhahaha !

    La jeune fille ne faisait même plus attention au fait qu'ils étaient enfermés dans une pièce, elles ne pensaient pas qu'ils soient tous les deux en pyjamas collés l'un contre l'autre était quelque chose de grave ou d'important. Elle avait déjà joué avec Balthazar au jeu interdit, mais c'était interdit, alors elle n'avait le droit d'y jouer qu'avec lui, non ? Faire des câlins c'était différent, les câlins c'était gentils, mignons et ça ne faisait pas mal.


Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 171
☣ phikas : 403

Masculin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Lapin bélier
☣ je loge en : M#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Lun 3 Mar - 23:21

Le passage sur sa mère et son frère était si triste et pourtant Hoshi restait forte. Satoru venait d’apprendre une bonne leçon, il devait se contenter de ce qu’il avait et se dire qu’il y a pire ailleurs. Il ne posait pas plus de questions pour ne pas s’étaler sur un sujet sensible, il se contenta de hocher la tête avec un air compréhensif. En revanche, si elle avait besoin de parler, il était là.

Revenons à la partie concernant le directeur…Il la laissait faire quoiiii ?! Dormir avec elle ? Mais c’est quoi ce délire ?!! Leur directeur était un gros pervers qui profitait des jeunes filles ! Si ça se trouve, il lui avait fait quelque chose mais comme Hoshi était tellement gentille, elle ne s’était rendu compte de rien ! (ça me rappelle une histoire xD). Satoru ne savait plus s’il fallait se mettre en colère, être abattu ou aller le voir carrément et l’insulter.

Bon il fallait réfléchir quelques instants avant de faire quelque chose de regrettable. Après tout, Hoshi était sereine et elle avait l’air de l’apprécier, il n’avait peut-être rien fait. Mais la suite des évènements le conforta un peu plus dans l’idée que le directeur lui avait fait du mal. En effet, elle lui dit de ne rien dire à personne, logique vu que c’était mal ! Ça pouvait le mettre dans l’embarras alors il lui avait sûrement dit de se taire. Il était face à un cruel dilemme, le dénoncer ou ne rien dire ? Dans le deuxième cas, Hoshi risquait d’avoir des problèmes. Il fallait qu'il en ait le cœur net.

« Tu-tu-tu quoi ?! Vous avez juste dormi ou…? Je suis désolé de te dire ça mais c’est bizarre comme situation…Je sais pas si je dois rien dire.»

Il en avait profité pour donner son avis et il se doutait que ça n’allait pas plaire à la jeune fille. Il fallait bien lui dire la vérité…et qu’elle ouvre les yeux.

Alors que Satoru s’était un petit peu calmé en voyant Hoshi sourire, elle lui fit encore une bisou et elle se rapprocha un peu plus de lui ! Mais il allait mourir avant la fin de la nuit si ça continuait…En plus, elle voulait le mettre dans son lit ! Oui en fait, il est resté bloqué sur ce morceau de phrase, il n’avait pas entendu la suite…Il n’avait pas intérêt à se transformer en lapin s’il ne voulait pas se faire câliner jusqu’à épuisement et dormir avec pleins de peluches…

Elle était restée coincée dans son enfance apparemment, alors tout ce qu’elle faisait depuis le début n’étaient pas des avances ?...Zut alors, c’était trop beau. Bon puisque la situation était digne d’un épisode des Bisounours, il n’y avait rien de mal à faire un câlin sa nouvelle amie ? Attention, la scène qui va suivre est d’une extrême rareté, vous ne la verrez qu’une fois dans votre vie, Satoru va faire un câlin à une fille !...Eh bah non, il lui tapota juste l’épaule gentiment en continuant de rougir. Ça avait l’air d’être rien mais pour lui c’était exceptionnel, il venait de lui envoyer un message à travers ce geste : t’es mignonne, je t’aime bien.

« Euh je suis pas sûr de vouloir finir au milieu de tes peluches, c’est méchant un lapin, ça mord, fais gaffe ! Et puis je risque de grignoter ton lit…»

Oh oui que c’est terrifiant un lapin…Satoru était prêt à tout pour montrer qu’il n’était pas si mignon que ça. C’était un vrai mâle quoi…Pas une peluche bon sang…Nondoudiou. Plus sérieusement, des élèves s’étaient déjà faits mordre par Satoru car ils étaient arrivés sur lui du genre : « Oh qu’il est mignon le tout pitit lapin ! », « tu sais ce qu’il te fait le mignon petit lapin ? Tiens ! » *crok*. Après ça, ceux qui le reconnaissaient n’osaient plus le toucher ! Bien sûr, il n'allait pas mordre Hoshi, même s'il n'aimait pas les caresses, à peut-être les siennes ?...



De la part de Hoshi <3
Spoiler:
 


Jeni <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Mer 5 Mar - 20:55


    Hoshi baissa la tête, un peu déçue,en voyant l'hésitation de Satoru quant à faire ce qu'elle lui avait demander, c'est-à-dire ne pas révéler aux autres qu'elle dormait parfois avec le directeur. La rouquine savait bien qu'elle n'aurait rien dû dire, qu'elle aurait dû réfléchir avant d'ouvrir sa bouche, mais tout ça, c'était quelque chose qu'elle ne savait pas faire, idiote qu'elle était.

    -Je viens juste me glisser dans son lit quand je fais des cauchemars, parce que je n'arrive pas à me rendormir toute seule... Qu'est-ce que tu voudrais qu'on fasse d'autre que dormir ?

    Oui, quoi d'autre ? Qu'est-ce qu'on pouvait faire d'autre que dormir quand on était avec quelqu'un dans un lit ? Non Angie ne voyait pas. Le petit moment chez Balthazar passa en flash dans sa tête. Mais c'était un jeu interdit non ? Et le directeur ne pouvait pas faire de choses interdites. Satoru pensait-il vraiment à ça ? Non, Satoru avait l'air gentil, et tout mignon, il ne devait pas connaître ce jeu-là. D'ailleurs, dans le registre gentil et mignon, il se mit à lui tapoter l'épaule. La rouquine lâcha alors un petit rire et se mit à lui tapoter la tête à son tour. Elle trouvait ça drôle. Comment ça il ne lui faut pas grand chose ? Ça ne vous amuse pas, vous, de tapoter la tête de vos petits camarades ?

    -Mais non, les lapins c'est gentil ! Je suis sûre que tu ne mords même pas !

    Bah oui, Satoru était tellement agréable avec elle, comment aurait-il pu la mordre sous sa forme de lapin ? Elle était sûre qu'il disait cela pour lui faire, pour la taquiner.Puis elle se pencha vers lui en lui tirant la langue, juste pour l'embêter.

    -Et puis, il t'en faudrait du temps pour manger tout mon lit avec tes petites dents.

    Tellement de réalisme dans l'esprit de la jeune fille. Bah oui, après tout, un lit c'est grand, un lapin c'est petit, alors c'est logique hein. Enfin, s'il commence par les pieds, ça sera compliqué de dormir correctement quand même.


Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 171
☣ phikas : 403

Masculin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Lapin bélier
☣ je loge en : M#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Dim 9 Mar - 3:18

Satoru se sentit bête lorsque Hoshi lui demanda qu’est-ce que le directeur et elle pouvaient faire d’autre que dormir…Des choses pas très catholiques peut-être ?...Il n’était pas dupe, il savait qu’elle mentait et qu’elle ne voulait pas trahir le directeur ! Ce dernier se servait de la faiblesse de Hoshi pour attaquer…Comme si on laissait des jeunes filles dormir dans son lit juste pour les rassurer après avoir fait un cauchemar, mon œil. Satoru se demandait comment elle avait atterrie dans la chambre du patron. Elle aurait pu en parler à une amie de ses cauchemars plutôt ou dormir avec quelqu’un d’autre.  

« Ah bon ?! Mais comment c’est possible ? T’as été le voir un soir et voilà ?...Hoshi, tu peux tout me dire tu sais, est-ce qu’il t’a fait du mal ? Les adultes ne font pas que de dormir… »

Satoru avait beau être un crétin parfois, il savait faire la différence entre le bien et le mal. Il avait déjà entendu des histoires à la télé d’abus de professeurs envers leurs élèves et avait peur que ce soit arrivé à Hoshi. Il en faisait peut-être trop, il s’était sans doute rien passé mais cette histoire lui paraissait louche.

La jeune fille restait souriante et positive, allant même jusqu’à tapoter la tête de son camarade alors qu’il venait de dire qu’il pouvait la mordre. Elle ne le croyait pas et elle avait bien raison. En revanche, elle avait vraiment l’air de croire que Satoru était un gentil garçon. C’est vrai qu’il en avait l’air, jusqu’à maintenant il n’avait rien dit de mal, enfin pas depuis qu'il lui avait crié dessus pour avoir pris son chocolat. D’ailleurs, il fallait qu’elle en profite car c’était rare qu’il était gentil. Mais il aimait bien Hoshi alors pour qu’elle reste avec lui, il devrait être sympa mais qu’avec elle, peut-être allait-elle être déçue qu’il ne le soit pas avec tout le monde.  


« Hum si, désolé de te décevoir…Ça m’est arrivé, j’ai mordu ceux qui m’ont pris pour une peluche…J’y connaissais rien aux lapins avant d’en devenir un, ils sont capricieux et accordent difficilement leur confiance aux gens, comme moi en fait. »

Au moins il était franc…Mais est-ce que ce comportement n’allait pas repousser Hoshi ? En voyant que Satoru n’était pas si tendre que ça, elle pouvait s’enfuir ou le lui reprocher. Mais c’était comme ça, c’était son caractère, si elle voulait rester avec lui, elle devait faire avec. Seulement, il voulait la rassurer, il n’avait pas l’intention de se comporter de la même façon avec Hoshi.  

« Mais quand je tombe sur des personnes gentilles comme toi, c’est différent…Je te ferai pas de mal. »

Il se mit à rire sur sa réflexion concernant son lit. Elle avait l’air sérieuse en disant cela. En même temps, ce n’était pas bête. Satoru commençait à cerner la jeune fille, elle était gentille, généreuse et naïve. C’est ce qu’il aimait chez elle, au moins ce n’était pas le genre de personne à se moquer ou à se croire supérieur.



De la part de Hoshi <3
Spoiler:
 


Jeni <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Dim 9 Mar - 18:44

    La petite rouquine comprenait de moins en moins la réaction de Satoru. Il avait inquiet, presque l'air paniqué. Mais pourquoi ? Après tout elle lui avait dit qu'elle était avec le directeur certaines, c'était quand même le responsable du pensionnat, ça devrait la rassurer plus qu'autre chose, c'était un adulte responsable, non ? Mais le garçon devait savoir des choses qui lui étaient inconnues puisqu'il ne semblait pas du tout raisonner de la même façon qu'elle.
    La jeune fille pencha alors doucement la tête sur le côté pour regarder Satoru, espérant comprendre ce qui l'inquiétait le plus.

    -Bah pas longtemps après que je sois arrivée au pensionnat j'ai fais un gros cauchemar alors je suis allée toquer à la porte de sa chambre... C'est normal, non ? C'était le seul adulte que je connaissais... Et puis, qu'est-ce que les adultes font de si différent de nous ?

    Quand on y réfléchissait bien, Hoshi était elle-même adulte puisqu'elle avait dépassé la majorité depuis un bon moment déjà.

    A vrai dire, Hoshi n'avait jamais eu de lapin non plus alors elle n'y connaissait pas grand chose mais elle avait dû mal à croire qu'ils mordent tout ce qui leur passe à porté de dents. La rouquine avait toujours pensé que c'était de petits animaux qui débordaient d'affection. Bon, à vrai dire, elle pensait que tous les animaux débordaient d'affection. Cependant, la jeune fille esquissa un petit sourire pour lui répondre.

    -Je ne sais pas trop pourquoi on se transforme en tel ou tel animal virus, mais je suppose que la nature fait bien les choses...
    Mais alors les lapins ce ne sont pas des petits animaux mignons qui aiment les câlins ?


    En l'entendant lui dire qu'il serait gentil avec elle, Hoshi lui dédia un sourire franc, rassurée. Elle l'enlaça alors avec tendresse. Si ça continuait, le pauvre allait être étouffé par ses câlins. Enfin, il n'allait tout de même pas lui en vouloir, si ? Il était gentil avec elle après, tout, il l'avait dit, qu'il ne serait pas comme avec les autres...

    -Alors moi j'aurais le droit de garder mon doigt ? Tu me fais confiance à moi ?




Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 171
☣ phikas : 403

Masculin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Lapin bélier
☣ je loge en : M#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Jeu 13 Mar - 23:22

Finalement, le directeur n’avait rien fait à la jeune fille…Ouf ! Satoru était soulagé. Hormis le fait d’aller voir le directeur après avoir fait un cauchemar, c’était étrange qu’elle ne comprenne pas qu’est-ce qu’ils auraient pu faire dans un lit. Il ne connaissait pas son âge mais elle avait l’air d’avoir le même que le sien. A cet âge, beaucoup connaissent ou ont déjà pratiqué le pêché de chair…Mais Hoshi avait l’air complètement à côté de la plaque. Satoru n’insista pas plus par peur de l’effrayer, il n’allait pas lui dire que le directeur aurait pu la toucher, de toute façon elle ne comprendrait même pas. Cependant, il avait l’intention d’être franc avec elle et lui dire de faire attention.

« Je suis pas sûr que ce soit normal…C’est le directeur ! Un adulte oui mais les élèves les plus âgés le sont aussi, t’as quel âge au fait ? Tu devrais faire attention, on ne sait jamais, tu vois vraiment pas ce que font deux adultes dans un lit ? Comment tu es née à ton avis ? »

Satoru n’avait pas été agressif et il n’était pas énervé, il voulait juste ouvrir les yeux à Hoshi car si elle n’avait pas conscience des dangers, elle ne pouvait pas se protéger.
Hoshi parla ensuite des lapins et de leur nature câline. Insinuait-elle que Satoru était câlin puisqu’il se transformait en cet animal ? Balivernes, elle avait faux sur toute la ligne. Il fuyait plutôt les gestes d’affection, les bisous et les câlins ce n’était pas pour lui…Même quand sa mère lui faisait un bisou sur la joue avant de l’emmener à l’école, il n’aimait pas ça. Pourquoi ? Il ne savait pas lui-même, peut-être par peur de s’attacher et d’être déçu à la fin.


« Eh non, ils sont mignons mais c’est qu’une façade ! Enfin ils aiment bien qu’on leur gratte les oreilles… Par contre, les porter pour leur faire un câlin les stress, encore comme moi. »

Et là, Hoshi fit un geste des plus répugnants qu’on ne lui faisait jamais…Un câlin ! Encore ! Mais elle n’avait pas compris qu’il n’aimait pas ? Elle s’obstinait à croire que Satoru était mignon et affectueux. Mais à force, il risquait d’aimer ça…Oh non ! Cette fois, il n’explosa pas de l’intérieur, il avait l’habitude maintenant. Enfin, il était différent des autres ce câlin car les deux pensionnaires commençaient à se connaître alors Satoru sentit beaucoup d’affection dans ce geste, même trop…Il se sentait partir, c’était trop d’un coup…Il resta sans bouger quelques secondes avec les yeux grands ouverts et la bouche fermée, jusqu’à ce qu’elle se mette à parler.
C’était dur pour lui d’avoir confiance mais la jeune fille avait l’air d’être le genre de personne sur qui on peut compter. Seulement, ce n’était pas en une nuit qu’il pouvait la connaître entièrement.


« Oui je vais pas te mordre…Mais tu pourras pas jouer avec moi en lapin ! Je sais pas, on verra si on continue à se voir, si ça se trouve demain tu partiras et puis je te reverrais pas…»

Comment casser l’ambiance en deux secondes…Le jeune homme ne disait pas cela dans le sens où il voulait ne pas la revoir mais plutôt l’inverse. Bien que Hoshi l’appréciait, il pouvait se passer quelque chose qui ferait qu’elle ne voudrait plus le voir comme le fait de la repousser tout le temps.



De la part de Hoshi <3
Spoiler:
 


Jeni <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Sam 15 Mar - 22:01

    La jeune fille écouta attentivement son petit camarade avant de pencher la tête sur le côté, se mettant à réfléchir. Oui c'est vrai que les élèves les plus âgés étaient adultes, elle était adulte même si cela, elle-même avait du mal à s'en rendre compte. Physiquement elle faisait à peu près son âge mais dans sa tête c'était tout autre chose.

    -Oui mais lui c'est un adulte plus grand, c'est plus rassurant...

    C'était quelque chose que même Satoru devait comprendre tout de même.
    Et comment était-elle venue au monde ? Bah il ne savait pas ? Il n'avait pas suivi les cours ? On mettait une graine dans le ventre de la maman et... Elle n'allait pas lui expliquer tout de même ?

    -Bah je suis venue au monde parce que mes parents s'aimaient... Pourquoi ?

    Bah oui, quelle autre raison pouvait-il y avoir à cela ? Candide, la jeune fille ne comprenait même pas le sens de la question. Un jour, il faudra peut-être lui expliquer ce qu'est un rapport sexuel, qu'elle arrête de se mettre dans des situations impossibles et qu'elle réalise ce qu'elle fait de temps en temps.

    Hoshi écoutait attentivement ce qui lui disait Satoru sans remettre en doute ses paroles en doute. Elle était loin d'être butée, la petite rouquine et elle n'était pas du genre à décider qu'elle savait tout mieux que tout de le monde. Si son camarade lui assurait que les lapins n'aimaient pas tellement qu'on les prenne pour des peluches, elle voulait bien le croire, même si elle était déçue parce qu'elle aurait bien aimé prendre Satoru comme nouveau joujou.

    -Alors je veux bien te grattouiller les oreilles !

    Hoshi lui fit un grand sourire avant de venir lui grattouiller la tête en riant doucement. Elle le taquinait un peu peut-être mais elle voulait lui montrer qu'elle était capable de faire ce qu'il appréciait.

    En voyant la réaction du garçon face à son câlin, Hoshi baissa les yeux, un peu triste. Il n'avait décidément par l'air d'aimer ça, tant pis, elle arrêterait. Elle n'aimait pas mettre les autres mal à l'aise, bien au contraire. Elle préférait juste qu'on l'aime bien, parce qu'elle avait une fâcheuse tendance à aimer tout le monde et à ne pas se méfier, ce que Satoru devait bien avoir remarqué.

    -Toi, tu ne veux plus me voir ? J'ai été désagréable avec toi ?

    Elle avait levé vers lui des yeux tout tristes. Oui, elle avait pris sa phrase comme cela même si ce n'était pas le but, même si ce n'était pas ce qu'il voulait lui dire. Elle, elle avait envie de le revoir, elle l'aimait bien. Il était gentil, même s'il ne faisait pas beaucoup de câlins.


Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 171
☣ phikas : 403

Masculin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Lapin bélier
☣ je loge en : M#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Mer 19 Mar - 22:52

Satoru comprenait pourquoi Hoshi avait été voir le directeur maintenant. Elle avait préféré rechercher une figure plus paternaliste qu’amicale et personne ne pouvait lui en vouloir pour ça. Mais alors, cela voulait dire que la jeune fille était une personne fragile qui avait besoin de quelqu’un vers qui se tourner. Satoru n’avait personne comme ça.

« D’accord, je comprends ce que tu veux dire…»

Hoshi n’avait vraiment pas l’air de savoir comment on faisait les bébés…Les deux personnes n’avaient pas besoin de s’aimer. Croyait-elle que c’était la seule façon de créer la vie ? Savait-elle qu’on pouvait avoir des relations sans pour autant avoir un bébé ? Satoru était gêné d’en parler mais si ça pouvait lui rendre service, pourquoi ne pas lui expliquer ?


« Oui bien sûr mais y’a pas que ça, ils ont du faire des choses pour t’avoir…T’as jamais vu de film avec certaines scènes choquantes ?...»

Oui il parlait de ces films là…Bah quoi ? Elle en avait peut-être vu…Lui non mais il savait qu’ils existaient. Mais c’est vrai que Satoru se demandait s’il allait avoir des relations un jour mais n’étant pas du genre dragueur, il attendait de rencontrer une fille bien et de l’aimer.

Satoru espérait ne jamais se transformer devant sa camarade car elle avait une folle envie de jouer avec lui et de lui gratouiller les oreilles…D’ailleurs, elle lui gratta la tête comme si c’était un animal ce qui agaça un peu le jeune homme. Mais bon, il ne dit rien pour ne pas qu’elle perde son sourire car il savait que s’il montrait qu’il n’avait pas aimé ça, elle allait être déçue. Il se contenta de se laisser faire et de prendre un air blasé.

Cependant, Hoshi perdit son sourire par la suite vu que Satoru lui avait dit qu’ils ne se reverraient peut-être pas. Il était un peu triste en la voyant comme ça et regratta ce qu’il venait de dire. Au moins elle n’avait pas l’intention de ne plus le voir vu qu’elle était triste de penser que c’était le désir de Satoru. Il fallait qu’il se rattrape de sa bourde et lui expliquer ce qu’il voulait dire.


« Non pas du tout, tu es très sympa, bon un peu collante mais c’est pas grave…Je pensais que c’est toi qui voudrais plus me voir, désolé si tu as pensé l’inverse…»

Voilà tout était dit, avec peu de délicatesse mais cette fois elle devait avoir compris. La peur de l’abandon venait d’une histoire qu’il avait vécue il y a 2 ans, avant d’aller au pensionnat. Il n’en avait parlé à personne et cela avait été une des causes de son comportement insupportable avec ses parents. En regardant Hoshi, il avait envie de lui raconter pour qu’elle comprenne car il pensait que c’était mieux et qu’il lui devait bien ça après avoir été dur.

« Désolé d’être distant mais j’ai du mal à m’attacher par peur que la personne me laisse tomber, c’est arrivé une fois, j’ai rencontré une fille au lycée, elle était jolie, intelligente, toujours bien habillée et studieuse avec de longs cheveux et des yeux magnifiques…Tout le monde l’adorait et les garçons lui tournaient autour mais elle a quand même été vers moi, les autres étaient jaloux… »

Il racontait son histoire avec des yeux plein de mélancolie tout en regardant Hoshi. Sa voix aussi avait changé, elle tremblait un peu. Ça lui faisait vraiment bizarre de dire tout ça, surtout que c’était la première fois que ça sortait de sa bouche.

« On est devenus amis, très proches, j’étais sympa à l’époque on va dire ! Très naïf comme toi, je pensais que tout le monde était gentil…Déjà j’me suis fait des ennemis, des garçons me menaçaient d’arrêter de lui parler ou ils allaient me faire du mal. Elle me disait de pas les écouter mais j’avais un peu peur quand même, au final ils m’ont pas touché mais ont raconté des bêtises sur moi.»

Satoru baissait les yeux parfois, ça lui faisait mal de repenser à tout ça mais il en avait besoin au fond pour extérioriser ses démons.


« C’était idiot de leur part de m’emmerder juste pour ça mais certains se comportent de cette façon, du coup maintenant je reste tout seul comme ça j’ai pas de problèmes. A l’époque, cette fille me suffisait et je suis tombée amoureux…La plus grosse erreur car elle l’a remarqué et elle m’a dit qu’elle ne m’aimait pas. Ça la vraiment changer que je l’aime, elle est devenu bizarre, elle me lançait des piques…A la fin, elle est devenue amie avec ceux qui m’embêtaient, elle m’a trahie...J’ai tout fait pour elle en plus, elle s’est servi de moi…C’est devenu une garce et je me suis rendu compte qu’elle n’était pas si belle que ça finalement. J’ai eu du mal à m’en remettre mais venir ici m’a aidé à repartir à zéro et de voir de nouvelles têtes. »

Le jeune homme n’avait jamais autant parlé avec quelqu’un depuis cette histoire. Sa rencontre avec Hoshi allait peut-être l’aider à révéler son cœur d’or ? Parce qu’il en avait un mais bien caché. Il se sentait libéré d’un poids d’en avoir parlé mais son caractère n’avait pas changé pour autant.

« Désolé de t’ennuyer avec une histoire aussi bête…»

Il n’assumait pas de s’être fait avoir et avait l’impression que cet événement était de sa faute et que c’était stupide car il y avait plus grave que ça. Mais il était jeune et a connu son premier chagrin d'amour ce qui n'est jamais évident. Qu’allait penser Hoshi ?



De la part de Hoshi <3
Spoiler:
 


Jeni <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Ven 21 Mar - 0:16

    Satoru semblait hésiter. Voulait-il lui dire quelque chose mais il n'osait pas ? Ou alors n'était-il pas d'accord avec elle et ne voulait-il pas lui dire ? Ou bien même qu'il ne comprenait pas son geste, le fait de vouloir dormir avec quelqu'un de rassurant. Elle savait bien que son geste était un peu bizarre et c'était sûrement la raison pour laquelle le directeur lui avait conseillé de ne rien dire, dommage qu'elle ne réfléchisse pas plus. Depuis qu'elle était au pensionnat, elle avait cherché à trouver quelqu'un qui remplacerait son grand frère, un point de repère et elle avait choisi le directeur, parce qu'il était gentil vous savez.

    -Avec des scènes choquantes ? Genre, quand les méchants tirent sur les gentils et qu'il y a du sang partout ? Si des fois, mais mon grand frère faisait attention et il me cachait les yeux...

    Bon, on pouvait se douter qu'il n'y avait pas que dans ce genre de moments que Maxence cachait les yeux de sa petite sœur. Il avait toujours contrôlé sa vie du mieux qu'il le pouvait, pour son bien, mais maintenant qu'il n'était plus là pour la protéger, tout ce qu'il avait fait jusqu'à présent ne faisait que nuire à sa sœur sans que ni l'un ni l'autre des deux jeunes adultes ne s'en rendent compte.

    En voyant l'air blasé que son camarade avait pris quand elle lui grattouillait la tête, elle lui tira puérilement la langue. Elle n'avait pas perdu son sourire, elle aimait bien taquiner Satoru, il était vraiment gentil, et puis il ne devait pas le prendre mal, il lui aurait certainement dit sinon.
    Elle retira ensuite sa main de la tête de Satoru pour venir la reposer au sol, avant de bailler un coup et par conséquent de la mettre devant sa bouche.
    Quand il lui dit qu'il n'avait pas l'intention de ne plus la voir, Hoshi lui fit un sourire ravi. Elle préférait ça, elle l'aimait bien ce garçon, elle adorait ses yeux violets d'ailleurs, c'était original mais elle divaguait un peu là.

    -Moi j'ai envie de te voir, je t'aime bien tu sais...

    Oui, cela il devait l'avoir remarqué, ce n'était pas comme si Hoshi était une fille très réservée.
    Satoru se mit alors à lui raconter une histoire. Mais ça ne semblait pas être le genre d'histoire qui finissait bien, comme dans les contes de fées. Au contraire, vu comment il était parti, Hoshi appréhendait déjà la fin. Elle n'aimait pas les histoires qui finissaient mal, elle n'aimait pas voir les gens malheureux, elle n'aimait pas ressentir la tristesse dans leurs paroles.

    Le jeune garçon n'avait d'ailleurs à peine eut le temps de finir de lui conter passé qu'elle s'était déjà jetée à son cou. Elle le sentait triste, elle ne le supportait pas. Alors, elle était venue le câliner. Elle s'était rapprochée et avait enroulé ses bras autour de lui avant de poser sa tête juste sur son épaule, le serrant un peu plus fort avant d'ouvrir la bouche. La rouquine compatissait tellement avec les douleurs des autres, comme si elle n'avait pas assez des siennes, qu'elle était incapable de rester en place après cela. Elle sentait qu'il avait besoin d'être consolé, elle voulait être là pour lui. Elle ne voulait pas qu'il revive quelque chose de similaire, elle ne voulait pas qu'il soit malheureux.

    -Tu sais, moi je ne m'en irais pas, moi je ne serais jamais méchante avec toi... Je te le jure même. Si tu as besoin de quelque chose un jour, même un câlin, je serais là... Tu veux bien être là, toi aussi ?


Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 171
☣ phikas : 403

Masculin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Lapin bélier
☣ je loge en : M#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Dim 23 Mar - 22:08

Décidemment Hoshi ne comprenait pas ce que voulait dire Satoru. Lui parlait de scènes à caractère sexuel et elle de scènes de violence ! Son frère aurait peut-être dû la laisser regarder et elle ne serait pas restée dans le monde des Bisounours…Comment Satoru allait-il se faire comprendre ? Ça n’allait pas être facile vu que c’était comme si il parlait à une enfant.

« Nan ce sont pas celles-là…Bon je vois que t’en as jamais vu, j’ai jamais vu quelqu’un d’aussi innocent que toi ! Mais tu vas avoir du mal à avoir des enfants un jour si tu sais pas comment on les fait...Je peux t’expliquer rapidement si tu veux, ça te servira.»

Il proposa ça normalement sans être gêné, il allait devenir sexologue dans la minute. En fait, il se moquait un peu d’elle sans être méchant, il savait qu’elle allait lui dire non.

Satoru était aussi ravi que Hoshi veuille continuer à le voir mais aussi étonné. Malgré son caractère peu avenant et la façon dont il la repoussait parfois, elle l’aimait bien quand même. Qu’est-ce qui l’attirait chez lui ?


« C’est gentil, je dois avouer que je t’aime bien aussi, un peu….Mais comment t’arrive à rester avec moi ? »

Décidément, il avait du mal à exprimer ses sentiments mais il lui fallait juste un peu de temps. Satoru était capable d’avoir des liens forts avec quelqu’un puisque c’était déjà arrivé. Il n’avait pas complètement perdu son cœur.

L’histoire de Satoru avait l’air d’avoir été tellement triste pour Hoshi vu qu’elle vint lui faire un câlin malgré qu’il n’aimait pas ça. Cette fois, il était en position de faiblesse après avoir ouvert son cœur, alors il ne la repoussa pas. Au contraire, il passa ses bras autour d’elle mais sans la serrer car il n’osait pas. Il se sentit bien pendant quelque secondes, dans ses bras chauds et confortables. De plus, la jeune fille lui dit des mots tendres qui atteignirent son cœur meurtri.


« Merci, on m’a jamais dit ça…Mais t’inquiète pas, je suis un grand garçon, j’aurais pas besoin de t’appeler…Encore moins pour un câlin, mais je serais là pour toi aussi, dans les bons comme dans les mauvais moments…»

Non ce n’était pas un mariage mais presque ! Même dans ce moment aussi larmoyant, Satoru montrait qu’il était fort et qu’il n’aurait pas besoin d’aide, il préférait être au mieux de sa forme pour protéger Hoshi. Il croyait ses paroles et sentait qu’elle ne le trahirait jamais, pas comme la fille qu’il avait aimé. C’est pour cela qu’il allait tout faire pour rester avec elle car c’était la seule à l’apprécier.



De la part de Hoshi <3
Spoiler:
 


Jeni <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Mar 25 Mar - 1:17

    Sentant que Satoru ne la repoussait pas, la rouquine ferme les yeux. Elle ne s'attendait pas vraiment à ce qu'il la serre fort dans ses bras comme le faisait son frère, personne à part lui n'était affectueux comme cela avec elle de toute façon, alors elle n'allait pas le demander au garçon alors qu'il ne semblait que peu apprécier les câlins. Le seul fait qu'il ne l'envoie pas balader la rendait heureuse.

    Quand il commença à lui répondre, Hoshi se détacha progressivement de lui et vint reposer ses fesses sur ses talons afin de pouvoir le regarder. Elle savait bien que moins elle le collait, plus il appréciait. Enfin dans tous les cas c'était l'impression que cela lui donnait.
    Il lui expliqua qu'il était grand et qu'il n'aurait pas besoin de l'appeler. La rouquin arbora alors une petite mine boudeuse, un peu vexée par sa remarque, elle se sentait momentanément inutile.

    -Mais moi ça ne me gênerait pas si tu m'appelais...

    Elle ne savait pas trop si Satoru manquait juste de tact et n'avait donc pas compris qu'il avait envie qu'il l'appelle pour qu'elle s'occupe de lui, parce qu'au fond elle avait cet instinct maternel qui lui commandait de s'occuper d'autrui quand ils étaient malheureux. Ou alors, il avait envie de montrer qu'il était fort, même Hoshi elle savait que beaucoup de garçons faisaient ça, montrer qu'ils avaient besoin de personne, qu'ils pouvaient se débrouiller tout seul, mais qu'au fond c'était faux. Elle se demandait s'il était comme ça Satoru, du genre à se vanter ou s'il n'avait vraiment pas envie de recevoir de l'aide.

    Cependant, le fait qu'il lui assura qu'elle serait là pour elle la rassura. Elle sourit, réellement heureuse. Elle venait de se faire un nouvel ami, un vrai ami, quelqu'un sur qui elle pourrait compter en cas de problème. Quand on y réfléchissait bien, elle n'en avait pas tellement.

    -Je te garderais une petite place dans mon lit alors, pour quand je serais triste... Et puis quand je serais contente on pourra... Je ne sais pas, tu voudrais faire quoi toi ?

    Oui oui dans son lit, parce que quand elle est malheureuse, Hoshi, c'est dans son lit qu'elle va pleurer. Quoi ? Vous pensiez qu'elle l'invitait à la consoler sous les couvertures ? Ah, mais vous devez commencer à comprendre que ce n'est pas comme ça que ça fonctionne dans la petite tête de Hoshi.

    La petite rouquine le regarda en penchant doucement la tête sur le côté, parfois il posait vraiment des questions étranges. Pourquoi est-ce qu'elle n'arriverait pas à rester avec lui ? Il ne la battait pas, il ne se moquait pas d'elle... Décidément il avait des idées bizarres.

    -Bah tu ne me dis pas de vilaines choses alors je ne vois pas pourquoi je n'arriverais pas à rester avec toi...

    Toute la logique de la jeune fille étalée au grand jour, enfin ce n'était pas trop une nouveauté et sûrement que Satoru aurait bientôt complètement cerné la personnalité de la rouquine.

    Puis elle se mit à réfléchir à sa proposition. Elle était assez sûre de savoir comment on faisait les enfants, après tout on lui avait déjà expliquer, mais puisque le garçon semblait croire qu'il savait mieux qu'elle, elle aller le laisser lui expliquer et comme ça elle pourrait lui montrer qu'elle savait déjà. Après tout, elle n'avait rien à perdre, elle avait 18 ans quand même, bientôt 19 même.

    -D'accord, explique moi, je t'écoute !


Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 171
☣ phikas : 403

Masculin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Lapin bélier
☣ je loge en : M#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Lun 31 Mar - 22:27

Satoru était content de pouvoir compter sur Hoshi s’il avait problème. Il allait faire un effort pour lui faire plaisir et l’appeler quand ça n’irait pas. Après tout, ils devaient s’épauler l’un l’autre. Il posa sa main sur la tête de son amie et la tapota gentiment en souriant.

« Bon d’accord, je viendrai te voir pour que tu me consoles ! »

En disant cela, il espérait voir un sourire sur le visage de la jeune fille plutôt qu’une mine boudeuse. Il avait remarqué que ça ne lui avait pas vraiment plu qu’il fasse comme s’il était fort et qu’il n’avait pas besoin d’aide.

Satoru commençait à se lâcher et à être plus sympathique. Mais les paroles étranges de Hoshi le faisaient tourner en bourrique parfois…Il avait compris qu’elle ne faisait jamais d’allusion perverse finalement. Sauf que l’esprit peu innocent de Satoru pensait toujours à cela, surtout quand elle parla de son lit…Il se mit alors à rougir de plus belle en pensant à des choses qu’il ne fallait pas.


« Euh…Qu’est-ce que je veux faire dans ton lit ?...Eh bien…Je sais pas trop, jouer aux cartes ?...J’espère que tu proposes pas ton lit aux autres garçons ! »

Hoshi n’allait peut-être pas comprendre car ça avait l’air normal pour elle d’être son lit avec quelqu’un pour la réconforter mais d’autres personnes pouvaient profiter de sa naïveté (sans blague ?). En revanche, si Satoru se retrouvait dans le lit de Hoshi, il ne la toucherait pas, il n’était pas comme ça. Il se figerait et serait rouge comme une tomate plutôt.

Apparemment, pour être aimé par Hoshi il suffisait de ne pas dire de choses méchantes…Cela tombait bien, Satoru n’était du genre à insulter les autres, juste lancer des piques à ceux qui l’embêtaient ou à ceux dont la tête ne lui revenait pas. Concernant Hoshi, il pouvait la taquiner mais jamais être méchant ou déplacé. Il baissa la tête et se mit à jouer avec la ficelle de son bas de pyjama.


« Oui mais je fais pas de câlins alors que t’as l’air d’aimer en faire et en recevoir…Alors j’ai pensé que ça pouvait te rendre triste et je le veux pas. »

Alors fais lui un câlin, idiot ! Hum excusez-moi…Non il ne pouvait pas faire ça, pas tout de suite même s’il avait accepté son câlin de réconfort. Il avait trouvé ce geste agréable mais il avait toujours une barrière autour du cœur.

Le jeune homme se sentit piégé par Hoshi lorsqu’elle lui demanda de lui expliquer comment faire les bébés. Il ne pouvait plus reculer et dire qu’il n’allait pas lui expliquer parce que c’était gênant. C’était de sa faute aussi, c’est lui qui avait proposé de lui dire. Comment allait-il s’y prendre ? Il ne pouvait pas dire clairement les mots scientifiques, la pauvre Hoshi serait trop choquée…Il la regarda sérieusement et leva son index comme s’il allait dire quelque chose d’intelligent.

« Tu connais l’histoire de la petite graine ? »

Non Satoru tu ne te dégonfles pas et tu lui raconte comment on procrée ! Tu lui fais même une démonstration, allez à poil ! /SBAFF/ Bon un peu de sérieux. Satoru essaya de ne pas trop regarder Hoshi dans les yeux pour ne pas être troublé…Il devait croire en ses propres paroles et y aller. Pour cela, il inspira fort et expira toutes les tensions.

« Et bah pour faire un bébé, il faut deux personnes de sexe opposés pour commencer et…La banane dit bonjour au kiwi ! Ils dansent, s’entremêlent et finissent par un feu d’artifice…9 mois plus tard, un bébé naît ! Ça te va ? »

Le jeune homme resta quelques secondes sans bouger en regardant Hoshi, il se rendit compte qu’il venait de dire n’importe quoi. Elle allait lui rire au nez et le trouver complètement ridicule…Ou pas ?



De la part de Hoshi <3
Spoiler:
 


Jeni <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Sam 5 Avr - 19:39

    Satoru changea finalement d'avis et lui dit qu'il viendrait la voir pour être consolé. La rouquine lui offrit alors son plus beau sourire, bien contente de savoir qu'elle avait finalement une utilité en ce bas monde.

    -Promis ?

    Ce n'est pas qu'elle doutait réellement de la parole du jeune homme, mais elle voulait être sûre qu'il ne disait pas cela juste pour lui faire plaisir.

    En voyant le visage de son interlocuteur se rougir, Hoshi se demanda ce qu'elle avait bien pu dire de mal. Elle n'avait pas l'impression de dire des choses qui pouvaient le rendre honteux ou un quelconque autre sentiment qui aurait pu causer ses rougeurs...
    Puis en entendant sa proposition, la jeune fille fit un grand sourire, comme si elle approuvait l'idée.

    -Oh oui, je sais jouer à la bataille !

    Satoru risquait de comprendre assez vite que le second degré, chez Hoshi, c'était assez limité. L'ironie et le sarcasme lui étaient des concepts assez inconnus.
    La jeune fille réfléchit quelques secondes à la question du garçon. Elle ne se souvenait pas avoir proposé à d'autres de partager son lit en cas de chagrin. Enfin pas à d'autres garçons en tout cas.

    -Non, il y a juste Miku qui vient dormir avec moi quand elle croit qu'il y a des araignées dans son lit... Elle a très peur des araignées tu sais !

    Contrairement à d'habitude, elle se mit à réfléchir quelques instants sur la raison de la question. Pourquoi est-ce que ça l'intéressait de savoir si elle laissait d'autres personnes venir dans son lit lorsqu'elle était triste ?

    -Ça te contrarierait de pas être le seul à avoir le droit de venir dans mon lit ?

    Hoshi avait posé la question avec une innocence non feinte qui risquait de mettre encore mal à l'aise le pauvre petit Satoru.
    Hoshi avait quelques notions de ce qu'était la jalousie, il n'y avait qu'à voir son grand frère, elle savait très bien qu'il était jaloux quand elle passait du temps avec quelqu'un d'autre que lui. Elle n'imaginait évidemment pas que Satoru soit amoureux, ou ce genre de choses. Elle savait bien qu'on pouvait aimer avoir l'exclusivité de quelque chose. Et elle, serait-elle jalouse ? C'était une question qu'elle ne s'était encore jamais posée.

    -C'est vrai que j'aime beaucoup les câlins... Et puis les bisous aussi ! Mais c'est pas grave si tu ne veux pas m'en faire, je ne vais pas t'en vouloir pour ça, j'aime bien aussi quand tu me tapotes la tête.

    En fait, la rouquine elle avait juste besoin de contact. Qu'importe que ce soit un câlin ou une petit tape sur la tête, elle avait juste besoin de sentir qu'on faisait un peu attention à elle. La petite Hoshi était quelqu'un de particulièrement tactile mais elle ne voulait pas pour autant faire peur aux autres avec ses gestes d'affection.

    Lorsque Satoru lui demanda si elle connaissait l'histoire de la petite graine, Hoshi acquiesça d'un signe de tête. Sa mère lui avait déjà raconté quand elle était petite. Alors leva alors ses grands yeux bleu vers le garçon, se demandant ce qu'il pouvait bien lui raconter de plus.
    En entendant son histoire, Hoshi arqua un sourcil, un peu déconcertée. Il était vraiment sérieux ? La jeune fille n'en n'avait pas l'impression.

    -Tu te moques de moi ? Ça existe pas les banawi ou les kinane, ça fait pas de bébés entre eux les kiwis et les bananes ! Et puis les fruits, ça met pas neuf mois comme les humains d'abord, c'est pas pareil.

    Comme quoi, même si Hoshi n'était pas très calée en reproduction, elle savait deux-trois choses fondamentales. Satoru devrait arrêter assez vite les explications métaphoriques parce qu'ils n'allaient pas aller loin.


Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 171
☣ phikas : 403

Masculin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Lapin bélier
☣ je loge en : M#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Dim 13 Avr - 21:37

Satoru ne pouvait pas refuser une telle promesse devant un si beau sourire enjôleur…Cette fille avait une influence néfaste sur la personnalité réservée du jeune homme, il était en train de baisser sa garde ! Bientôt il allait devenir tout doux comme un agneau…Il en était hors de question pour lui, il avait une réputation à tenir. Cependant, appréciant Hoshi, c’était normal d’aller la voir en cas de problème et d’être gentil avec elle.

« Promis. » Dit-il en hochant la tête.

Le pensionnaire ne pensait pas un jour pouvoir jouer aux cartes dans le lit d’une fille…En général, quand une fille propose d’aller dans son lit ce n’est pas pour ça. Mais bon, vu l’innocence de Hoshi, ils n’allaient pas pouvoir faire autre chose ! De toute façon, Satoru ne le voulait pas, jamais il tenterait quelque chose de déplacé. Au moins, elle n’avait pas proposé sa chambre à d’autres garçons, ça signifiait peut-être que Satoru était spécial.

« Ah les filles, elles ont peur de tout ! Mais c’est sympa de consoler ton amie quand elle va pas bien. »

Satoru disait cela comme s’il connaissait les filles. Il en savait un peu sur elles et avait remarqué qu’elles ont souvent peur des petites bêtes…C’était un bon moyen de les draguer en les protégeant des dangers que peut représenter un insecte ! Mais bon, Satoru draguer une fille…euh…Un jour pourquoi pas.

La question que lui posa ensuite Hoshi le laissa perplexe. De son côté, elle ne trouvait pas bizarre que le jeune homme invite plusieurs filles dans son lit ? Enfin, quelqu’un de normal le penserait…Satoru serait contrarié mais pas par jalousie, juste par peur qu’il arrive quelque chose de mal à Hoshi.


« Bin ouais un peu quand même, vaut mieux pas que tu laisses des garçons approcher ta chambre, on sait jamais ce qu’ils pourraient faire… »

Satoru était rassuré de pas avoir besoin de câliner Hoshi pour qu’elle l’apprécie. Si elle aimait les tapotages de tête alors il lui ferait.

« D’accord, si ça te suffit…Faudra bien que je m’habitue un jour aux gestes d’affection quand j’aurais une petite amie quand même…Enfin si ça arrive, j’y pense pas vraiment et toi, t'en as un de petit ami ? »

C’est vrai que ça allait être difficile d’avoir une petite copine s’il n’approchait pas les filles…Il ne demandait pas si Hoshi était accompagnée pour avoir le champ libre mais juste pour savoir.

Bon Hoshi n’avait pas avalé son histoire sur la banane et le kiwi, même si Satoru aurait aimé qu’elle comprenne ceux que ces fruits représentaient…Il avait presque envie de rire en voyant qu’elle n’était pas contente. Il commençait à s’habituer au fait que Hoshi ne comprenait pas l’ironie et les métaphores mais là, c’était quelque chose.

« T’as raison, bon je vais te laisser découvrir par toi-même comment on fait un bébé, si t’essayes d’en faire un ! »

Rien de mieux dans ces moments-là que de prendre la fuite…Bah oui, il ne pouvait pas raconter ce genre de choses à une fille comme Hoshi, elle ne s’en remettrait pas…Et puis Satoru était gêné de le faire surtout !



De la part de Hoshi <3
Spoiler:
 


Jeni <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 913
☣ phikas : 3717

Féminin
☣ âge : 22
☣ animal virus : Panda roux
☣ je loge en : F#01
MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato'] Jeu 17 Avr - 1:05


    La promesse du garçon rassura la petite Hoshi, elle sourit, bien heureuse de savoir qu'elle pourrait se rendre utile auprès de celui qu'elle considérait comme son nouvel ami. Finalement, Satoru n'avait pas si mauvais caractère que cela. Il était presque facile à convaincre, sûrement parce qu'elle était gentille avec lui et qu'il lui faisait confiance. En tout cas, elle, elle lui faisait pleinement confiance. En même temps, la rouquine faisait confiance à Balthazar, aussi, et l'expérience avait montré que ce n'était pas vraiment une bonne chose.

    -C'est pas vrai, les filles n'ont pas peur de tout...

    En disant cela, la jeune fille avait pris une mine un peu boudeuse. Elle refusait qu'on puisse penser que toutes les filles étaient de grosses peureuses qui venaient de se cacher derrière n'importe quel adulte qui passait quand une mouche les effrayait. Hoshi n'était pas la fille la plu courageuse du monde, et elle le savait bien, mais elle n'avait pas pour autant peur de tout.

    -Moi je n'ai pas peur des araignées ! Ni des fourmis ou des autres insectes... J'aime pas beaucoup ça, c'est vrai, mais je n'en ai pas peur.

    Les insectes, c'était rarement le truc des filles, plus c'était loin d'elles, mieux elles se portaient en général et la rouquine ne faisait pas exception. Mais elle n'en était pas au stade de sauter partout en voyant quelque chose de la sorte passer sous son nez.

    La seconde remarque de Satoru la laissa quelque peu perplexe. Ce qu'ils pourraient lui faire ? Qu'est-ce qu'il sous-entendait ? Hoshi avait beau chercher, elle ne voyait pas. Non, elle n'avait pas l'impression que qui que ce soit dans l'établissement lui ait déjà fait quelque chose de nuisible. Il faut bien dire que la jeune fille, elle ne se rend pas compte de grand chose, pauvre petite Hoshi.

    -Et qu'est-ce qu'ils pourraient me faire ? A part des câlins ?

    Oui parce que, les câlins, c'est la chose la plus importante dans le monde de Hoshi, enfin ça vous l'avez déjà compris.

    -Un petit ami ?

    La jeune fille réfléchit quelques instants à ce groupe nominal, comme s'il lui désignait quelque chose d'inconnu, et c'était un peu le cas d'ailleurs.

    -Tu veux dire, un amoureux ? Avec qui je me marierais et après on aurait plein d'enfants ?

    Oui, Hoshi, elle va vite en besogne. Hoshi, elle a jamais eu d'amoureux, mais si elle en a un, un jour, ce sera pas pour rire, il faudra qu'il soit psychologiquement préparé à être l'amour de sa vie. Ou sinon quoi ? Il est assez difficile de savoir comment réagira la demoiselle en comprenant que tous les amours ne sont pas éternelles.

    -Non, je n'en ai pas... Mais, ça doit être bien d'en avoir un.

    Oui, ça doit être bien, ça lui ferait des câlins et des bisous tout le temps, ça la rassurerait, ça la consolerait, ça s'occuperait d'elle quoi. Hoshi, elle n'était pas très différente de toutes les autres filles finalement, ce qu'elle voulait, surtout, c'est de l'attention. Même s'il faut bien avouer qu'elle n'avait jamais vraiment rêver de Prince Charmant, sûrement parce que son frère tenait ce rôle là.

    -Mouais, bah quand j'en aurais fait, c'est moi qui viendrais t'apprendre comment ça fonctionne.

    Aller, courage, un jour peut-être, elle comprendra.


Merci Sato' ♥
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hey, je t'ai vu (suite) [Sato']

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey, je t'ai vu (suite) [Sato']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Hey, je t'ai vu (suite) [Sato']
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» urgent caniche de 12ans à placer suite décés ADOPTE
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» Pas de suite pour Spirit of the Sun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hikage :: Pensionnat - bloc scolaire :: Salle de repos-