FAQPortailAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
FAQPortailAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Joyeux noël à tous, faites attention aux chocolats mhuahaha !

Partagez | .
 

 Une crème brûlée ! Ou..Cramée ? ( Pv: Heto )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

☣ textos envoyés : 116
☣ phikas : 626

Féminin
☣ âge : 17
☣ je loge en : F#07
MessageSujet: Une crème brûlée ! Ou..Cramée ? ( Pv: Heto ) Mar 25 Mar - 22:42

HRPG:
 



La cloche sonna, annonçant la fin des cours, et, paradoxalement, l'arrivée de Camille. Elle posa un pied en dehors de la voiture de sa mère, qui avait gentiment accepté de l'emmener dans son nouveau pensionnat après que la demoiselle l'ait supplié pour ne pas prendre le bus. "Courage et fais toi des amis" avait dit cette dernière, pour souhaiter bonne chance à l'enfant qui, d'ici là, n'avais eu presque, voire, aucun contact extérieur autre que sa famille.
Plusieurs élèves foncèrent vers la sortie, heureux et soulagé  de la fin de leur "torture psychologique" comme certains amenaient désigner les cours, et bon nombre d'entre eux manquèrent de bousculer la demoiselle qui du haut de ses 14 ans et de sa petite taille ne risquait pas de se faire remarquer par les autres. En entendant le son si familier de sa voiture démarrer, l'abandonnant sur le trottoir, elle inspira un grand coup et, posant un regard droit devant elle, elle avança. La demoiselle s'était vêtue de son éternelle tenue qui se composait d'une jupe rouge plissée, d'un chemisier blanc, d'une cravate rouge, de chaussettes hautes noires et de mocassins..Sans oublier ce nœud rouge dans ses cheveux qui représentait tant pour elle.
La nouvelle élève n'avait pas eu le temps de visiter le Lycée en profondeur, même si elle avait connaissance des salles qui lui semblaient impératif de retenir comme l'infirmerie, la vie scolaire, le bureau du proviseur et, évidemment, le plus important : La cantine. Malgré certaines rumeurs que la nourriture de celle-ci n'était pas comestible, un plat, c'est un plat. Et, goinfre comme elle est, elle ne risquerait pas de manquer à faire un tour là-bas. Mais, bref. Pour l'instant, elle avait eu l'autorisation d'aller dans sa salle de club pour se "familiariser avec les lieux". Elle s'était inscrite au club de cuisine, bien évidemment. Quoique…En y réfléchissant, Camille n'est pas un cordon bleu, elle est même incapable de cuisiner quelque chose ! Elle arrivait rarement à faire cuire un oeuf sans faire exploser sa cuisine. Ce qui était certainement la raison pour laquelle elle comblait son estomac vide avec des sucreries, ce qui était depuis devenu une très mauvaise habitude. Et, étant donné son amour pour la nourriture, elle espérait que ce Club puisse être une sorte de buffet à volonté où il suffisait de mettre les ingrédients dans le four pour qu'en sorte un gâteau. Notre Liddel n'est pas stupide, juste un peu irréaliste..Enfin, pas qu'un peu.
Après avoir gravit les escaliers qui lui paraissaient sans fin, elle arriva devant la porte du club, qu'elle reconnu facilement à l'aide de l'odeur de chocolat certainement laissé par quelque jeunes "Cuisiniers" présent dans la salle. Alors, elle ouvrit la porte et..
Personne.
Elle était la seule personne présente. Venait-elle de découvrir une sorte de laboratoire secret ? L'entrée vers un monde imaginaire ? À moins que tout simplement, elle revienne à la réalité et que, enfin elle comprenne qu'aucun élève n'avais souhaité venir aujourd'hui.
Enfin bon. Il faut dire que ça l'arrangeait. Elle n'était pas vraiment prête à voir plusieurs personnes grouillant dans la même salle, et puis, au moins..Elle pourrait  tenter de cuisiner un petit quelque chose.
La petite Liddel se dirigea vers de multiples placards, elle sortait les ingrédients nécessaires pour préparer un Muffin. Se sur-estimant, elle lança un regard hautain au livre de cuisine et referma celui-ci, un rictus aux lèvres.
"J'ai pas besoin de toi !" Pensa-elle. Et alors, elle commença.
Les aliments glissèrent dans les récipients avec une finesse sans pareille, aucun d'eux n'échappèrent à l'oeil vif de la demoiselle qui semblait être désormais le Mozart de la cuisine. Magnifique. C'était une prestation magnifique. Elle avait l'air de connaître la recette par coeur, c'était vraiment extraordinaire !
Puis, vint le douloureux retour à la réalité. Elle avait mit les oeufs dans les récipients, avec de nombreux morceaux de coquille à l'intérieur tandis que la farine tapissait le sol et recouvrait son visage et ses cheveux. Dans la casserole ? Seul 2 morceaux de chocolat puisque Camille avait enfourné le reste de la plaquette dans sa bouche depuis des lustres ! Quelques aliments non-identifiés étaient présent dans le bol. Elle mélangea tout ça dans un seul récipient en plastique qu'elle mit dans le four déjà préchauffé. Et..Son "Muffin" ne mit pas longtemps à être prêt, puisqu'une explosion retentit dans la cuisine suivit de fumée, ce que la demoiselle prit comme un feu vert pour sortir sa pâtisserie..Qui ne fut absolument pas comme elle l'imaginait. On ne pouvait même pas appeler ça de "comestible" ou de "nourriture" c'était juste une petite boule noire écrasée et brûlée qu'elle laissa échapper malencontreusement de ses mains et pour que celle-ci vienne s'écraser sur le sol.
Camille soupira et baissa la tête, mais, elle se reprit rapidement.
"C'est peut-être bon, qui sait ?" Pensa-elle inconsciemment, ramassant cette..Chose, l'étudiant sous tout les angles et en arquant un sourcil.
"J'ai pas mis de poison à l'intérieur, ça va pas me tuer." Se dit-elle de nouveau. Certes, elle n'avait pas mit de poison mais, elle venait certainement d'en créer un nouveau ! Mais, elle haussa les épaules, et approcha le "Muffin" de ses lèvres, s'apprêtant à croquer dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☣ textos envoyés : 175
☣ phikas : 639

Masculin
☣ âge : 19
☣ animal virus : Renard Blanc
☣ je loge en : M#03
MessageSujet: Re : Une crème brûlée ! Ou..Cramée ? Sam 29 Mar - 0:47

Encore un cours ennuyeux pour Heto qui avait passé toute l'heure à regarder par la fenêtre pour apercevoir l'extérieur. Plonger dans ses rêves, l'élève observait aussi les autres personnes qui marcher dans le jardin, avant d'apercevoir au loin, une voiture qui en partant, avait laisser un passager près de l'établissement.

"Un nouvel arrivant ?" Pensa-t-il.

Quand la sonnerie retentit, le 3ème année décida d'aller également se promener pour prendre un peu l'air. Comme d'habitude, le jeune homme n'avait pas écouté la moindre explication sur la matière étudiée, un désintérêt total s'affichait sur son visage. Une expression neutre, mais des sourcils légèrement froncés pour paraître énervé, c'est toujours mieux d'avoir l'air en colère pour éviter quiconque aurait envie de faire sa connaissance où de lui parler tout simplement.

Le 3ème année continua son errance dans les couloirs, toujours en train de flânait tranquillement ce qui lui valut quelques bousculades. Pendant son chemin, Heto remarqua que l'endroit était presque vide, personne au alentour, mais juste une odeur étrange. Après avoir humer ce qui semblait être plus de la fumée, il comprit à la senteur que c'était sans aucun doute un plat qui était resté trop longtemps dans un four. Bien sur, l'élève était au courant qu'un club de cuisine avait lieu dans le pensionnat et que certaines recettes réalisées finissaient avec déception, par une création cramée...

Heto allait reprendre sa route, après tout, ce n'était pas son genre de s'intéresser à un activité, quelle que soit la raison, rien ne le passionner vraiment. Mais son instinct le pousser à jeter un coup d'œil dans la salle, mais ça aurait été impoli de rentrer sans rien dire, et surtout, sans raison. En regardant discrètement, après avoir entrouvert la porte, il découvrit alors que l'effluve d'une pâtisserie brûlée venait effectivement d'ici. Il n'y avait qu'une jeune inconnue dans la pièce.
Mais Heto n'avait pas eu le temps de souffler qu'il aperçut l'action de la jeune fille, elle comptait manger ce gâteau ou plutôt, cette chose complètement grillée qui pourrait servir de poison a celui qui en prendrait ne serait-ce qu'une bouchée.
Le 3ème année ne voulait pas rester les mains dans les poches alors que l'étrangère voulait faire quelque chose de si inconscient et dangereux. Heto s'approcha de la jeune fille avec un pas tranquille et soudain, prit vivement le plat toxique des mains de l'inconnue. Il ne savait pas trop quoi dire face à cette approche assez brutale, alors le jeune homme lança de sa voix naturellement froide et dure.

"Ne mange pas ça, c'est cramé !"

Heto vit enfin le visage de la jeune fille. Des cheveux longs avec un brun aux reflets rouge ocre , des yeux immenses dévoilant un bordeaux intense avec quelques nuances, une peau claire qui éclaire son corps a l'allure fine et juvénile. Une petite nature se disait l'élève se tenant face à Camille Liddel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☣ textos envoyés : 116
☣ phikas : 626

Féminin
☣ âge : 17
☣ je loge en : F#07
MessageSujet: Re: Une crème brûlée ! Ou..Cramée ? ( Pv: Heto ) Dim 13 Avr - 4:52

HRPG:
 


Une voix résonna dans la salle, avant qu'elle ne puisse même poser ses lèvres sur sa "douce" pâtisserie.

"Ne mange pas ça, c'est cramé !"

Entendit Camille, alors qu'elle tournait la tête vers son interlocuteur. Le chevalier sur son destrier blanc invisible venait de mettre fin au court règne de l'abomination du nom de "Muffin", qu'elle reposa sur la table.
Elle essuya son visage couvert de farine avec le dos de sa main mais ce ne fut que pire puisque celle-ci était recouverte de chocolat, mais, ça ne semblait pas l'ennuyer plus que ça, puisqu'elle ne fit même pas l'effort de tourner la tête vers sa droite pour ne serait-ce qu’apercevoir une boîte de mouchoir trônant fièrement près d'un évier. Elle ne fit que regarder la personne en face d'elle, et, évidemment, elle ne se gêna pas pour le détailler et pour le fixer droit dans les yeux par la suite, silencieuse.

Lapin albinos fut la première chose avec lequel elle fit le rapprochement. Les cheveux aussi blancs que sa peau et des yeux aussi rouge que le nœud que la demoiselle portait dans ses cheveux. Bien évidemment, il ne semblait pas aussi peureux que ces faibles, petites et fragiles créatures, au contraire, celui-ci arborait une expression irritée et s'était adressé à la jeune Liddel d'une manière plutôt froide et dure.

Camille, qui était depuis, silencieuse et revêtait un visage impassible, écarquilla les yeux et fronça les sourcils, une révélation venait de s'ancrer dans son esprit. "Il veut le manger !" Pensa-elle, jetant un rapide coup d’œil sur son muffin pour enfin reposer ses yeux sur celui qu'elle pensait être un voleur. "C'est pour ça qu'il veut m'empêcher d'y goûter." Se dit-elle de nouveau, tandis qu'elle tourna les talons pour s'approcher de la créature qu'elle avait créée "Hé bien il ne l'aura pas !" s'exclama-elle intérieurement avant de se diriger vers le cadavre de pâtisserie, le prendre dans ses mains et se diriger vers la poubelle. Elle fit mine d'y jeter la viennoiserie, cachant pourtant celle-ci derrière son dos. Puis, elle se tourna et lança un regard froid au jeune homme, avant d'enfourner le Muffin dans sa bouche, et fière de sa "supercherie" un très léger sourire se dessina aux coins de ses lèvres..Qui, évidemment, ne tarda pas à s'effacer pour être remplacé par le dégoût. La jeune Liddel se retourna vivement pour cracher et vomir ce qu'elle venait d'engloutir dans la poubelle puis releva la tête vers le jeune homme à la crinière blanche, arborant de nouveau son visage dépourvu d'émotions et se dirigea vers lui..Enfin, plus précisément le robinet pour se rincer la bouche et les mouchoirs pour, enfin, s'essuyer le visage recouvert de farine et de chocolat.

En fait..Il l'avait vraiment sauvé ! Enfin, du moins, il avais voulu. Il avait voulu l'empêcher de manger ce "poison" qu'elle avait crée ! Elle releva la tête vers la jeune homme, son chevalier, son nouvel ( et premier depuis de longues années ) ami ! Enfin, pour elle, c'était le cas. Elle resta là, immobile devant lui, ses yeux plantées dans les siens, semblant scruter son âme d'une façon sordide bien que ce ne soit pas volontaire. Elle leva lentement sa main et déboutonna vivement son chemisier ( bien évidemment, elle portait un débardeur sous celui-ci ) et passa sa main à l'intérieur, toujours en scrutant sordidement son "ami". Elle semblait prête à sortir une arme à feu et tirer, et elle dégaina avec vivacité ce qui se trouvait dans la poche intérieure de son chemisier, pour le pointer sur le jeune homme.

..Une.. boîte de Pockys. En même temps, à quoi pouvait-on s'attendre ? Une arme à feu ? Un couteau ? Est-ce que la petite Camille a vraiment une tête de tueuse ? Enfin...Enfin, oui, d'une certaine manière, la description de fixer les gens impassiblement pendant plusieurs minutes sans jamais rien dire en restant solitaire pouvait porter à confusion et pouvait aussi faire penser à une psychopathe, oui. Mais, malgré les apparences, elle ne ferait pas de mal à un humain ou une mouche ! Enfin..A moins qu'elle se retrouve dans une pièce silencieuse avec quelques personnes et qu'une mouche interrompe le silence, vienne à énerver Liddel et qu'il y ait un sabre à ses côtés puis qu'elle tente de tuer l'insecte en blessant et en égorgeant quelques personnes au passage.
Mais bien évidemment, cela aurait très peu de chance d'arriver.

Enfin bon, pour l'instant, elle n'égorgeait personne et ne tentait de tuer aucune mouche. Elle ne faisait que tendre son paquet de Pockys vers son nouvel "ami", l'un d'eux dépassant du carton, pour lui faire comprendre qu'il pouvait en prendre quelques un, histoire de le remercier.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cadow !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☣ textos envoyés : 175
☣ phikas : 639

Masculin
☣ âge : 19
☣ animal virus : Renard Blanc
☣ je loge en : M#03
MessageSujet: Re: Une crème brûlée ! Ou..Cramée ? ( Pv: Heto ) Dim 27 Avr - 20:23

Heto était rassuré que Camille pose la pâtisserie, ou plutôt, cette chose. Il observa la salle pour la première fois depuis son arrivée au pensionnat Hikage, mais surtout, le plan de travail de la jeune fille qui s'essuyait la farine sur son visage.


"Elle a fait pas mal de désordre" pensa-t-il, mais après tout, il faut bien se salir pour cuisiner !


Il s'apprêtait à repartir pour faire comme si de rien était, ne voulant pas engager une quelconque discussion. Malgré sa détermination à s'en aller loin de cet endroit où Heto respirait encore l'odeur immonde sortant du four, l'inconnue se mit à le fixer. Le regardant droit dans les yeux avec cette même couleur rouges. Heto comprenait qu'elle réfléchissait à quelque chose, mais la jeune n'exprimait rien, même pas un petit sentiment de surprise, non, la nouvelle semblait neutre de toute expression.

"Je rêve..." Dit-il intérieurement quand Camille aggrava son cas en s'essuyant avec sa main pleine de chocolat.


Heto ne comprenait pas pourquoi elle ne prenait pas un simple mouchoir, sans doute ne l'avait-elle pas remarqué ? Ou alors, elle n'avait pas envie. Malgré tout, le troisième année ne détourna pas le regard, il ne voit pas en quoi c'est impoli ou gênant de toute façon, même s'il ne comptait pas se faire observer comme ça encore longtemps.


"Elle ne dit rien ?" Voilà la première chose qui intriguée Heto, le silence pesant de Camille.


La jeune fille venait de voir un inconnu lui prendre sa pâtisserie d'un mouvement vif, mais ne lancer pas un mot. Pas de la peur, ni d'étonnement, alors pourquoi il n'entendait pas le son de sa voix ? Soudain, il vit enfin une expression sur son visage, mais celle-ci n'était pas très agréable. Des yeux grands ouverts et les sourcils froncés, comme si elle venait de réaliser quelque chose. Azeka ne montrait pas à quel point il était perdu face à la réaction de la première année.
Heto ne savait pas à quoi s'attendre après avoir sauvé la petite burne, mais certainement pas cette expression pleine de reproches. Mais finalement, il lâcha un soupir, rassuré que Camille lui prenne ce déchet des mains pour le jeter à l'endroit qui lui revient le plus, la poubelle. Le jeune homme détourna le regard vers la porte.


"Je ferais mieux de partir..." Murmura-t-il d'une voix assez basse pour que l'inconnue ne l'entende pas.


Mais alors qu'il était occupé à regarder l'extérieur de la salle de cuisine, un bruit étrange lui parvient aux oreilles. Il regarda la jeune fille qui venait de vomir cette viennoiserie empoisonnée.


"Tu le fais exprès ?" Lança-t-il sur le même ton froid et dur.


Il mit la main sur son visage, avec une mine désespéré par cette scène, se disant que Camille était sans doute une jeune fille immature qui n'écoute pas les conseils des autres. Mais au moins, elle avait eu le réflexe de se nettoyer un peu, ce qui la rendait plus présentable. Le troisième année la regarda, reprenant son expression sérieuse d'une seconde à l'autre.

"Et voilà, la seule chose qui est sortie de sa bouche, ce n'est pas des paroles... Géniale, la première approche !" Pensa Heto qui ne voulait pas faire une quelconque ironie dans ses pensées, mais juste une constatation.

Il ne savait pas quoi faire, devait-il parler à cette fille impassible et si étrange qui n'écouter rien ? Mais au contraire, toutes ces questions retenaient le jeune homme qui ressentit enfin le sentiment de vouloir en savoir plus sur quelqu'un. C'est si rare, le nouvel élève n'avait jamais demander quoi que ce soit à un inconnu. C'est à peine s'il adressait la parole à ses proches... Mais, décidément, cette Camille Liddel surprenait Heto au plus au point.

"Tu as compris qu'il ne faut pas manger les plats cramés maintenant ?"


Merci les amis <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☣ textos envoyés : 116
☣ phikas : 626

Féminin
☣ âge : 17
☣ je loge en : F#07
MessageSujet: Re: Une crème brûlée ! Ou..Cramée ? ( Pv: Heto ) Mer 4 Juin - 11:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une crème brûlée! Ou..Cramée ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Camille hocha la tête, les yeux remplis d'étoiles quand son "sauveur" lui adressa la parole. D'ailleurs, celui-ci ne semblait pas avoir aperçu sa boîte de Pockys. "Peut-être qu'il n'en a pas envie" fut la pensée qui ne traversa pas l'esprit de Camille. Elle pensait d'avantage à le récompenser. Alors, elle prit une poignée de ses "petits gâteaux" et en fourra plusieurs dans la bouche de son héros, ne semblant pas imaginer que celui-ci pouvait s'étouffer. A ses yeux, c'était un geste amical.

Puis, après une fraction de seconde, Liddel pencha légèrement la tête sur le côté quand quelques rayons de soleils traversant les vitres de la salle vinrent se poser sur son visage, puis..Puis..Attendez, quoi ? La tête de la demoiselle bougea de nouveau, pour pendre dans le vide devant elle, tandis que ses paupières se fermaient doucement. Malgré la présence du jeune homme, celle-ci comptait faire un somme, debout en plus ! Alors que deux secondes avant elle venait de faire "profiter" la poubelle de son Muffin sous une toute nouvelle forme, elle était désormais en train de somnoler..Voire plutôt dormir. Et enfin..Elle bascula en avant, et heureusement pour elle, quelque chose pu la rattraper.

Elle étendit ses bras sur cette chose, sans rouvrir ses yeux, et à noter le filet de bave coulant de ses lèvres, elle était déjà dans un profond sommeil, dont elle n'était pas prête de se réveiller..Jusqu'à ce que la "chose" sur laquelle elle dormait se mit à bouger, la faisant basculer sur le carrelage froid et dur de la salle du club de cuisine. Elle fut donc contrainte d'ouvrir les yeux, difficilement certes, mais elle comptait au moins regarder sur quoi elle s'était endormie. Son héros. Hé oui ! Elle s'était affalée sur le dos de celui-ci, qui, devait d'ailleurs être très.."Heureux" puisque non seulement il avait été pratiquement étouffé par les Pockys de Camille, mais deux secondes après, elle l'avait fait tomber pour dormir sur son dos ( Et au passage, baver sur son haut ) Et elle ne prenait même pas le temps de s'excuser, ni de se relever ! Elle ne fit que fixer le jeune homme droit dans les yeux, comme si elle attendait qu'il s'adresse à elle, puis haussa rapidement les épaules pour rouler sur le côté de se rendormir sur le sol.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
JOUEUR 1
Camille Liddel
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
JOUEUR 2
Heto Azeka
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cadow !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☣ textos envoyés : 175
☣ phikas : 639

Masculin
☣ âge : 19
☣ animal virus : Renard Blanc
☣ je loge en : M#03
MessageSujet: Re: Une crème brûlée ! Ou..Cramée ? ( Pv: Heto ) Ven 20 Juin - 23:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Heto remarqua que malgré son insistance pour entendre le son de sa voix, la petite fille restait muette et ne s'exprimait que par des gestes. D'ailleurs, il ne savait pas trop ce que voulait dire l'inconnue en lui offrant généreusement les pockys, ou plutôt, en lui mettant des gâteaux dans la bouche sans lui demander son avis. Plusieurs choix se présentaient dans l'esprit de l'albinos. Soit Camille voulait l'étouffer avec des pockys car Heto était le témoin du crime de celle-ci qui était de manger une pâtisserie empoisonnée en cachette mais surtout de dévoiler son incompétence culinaire. Soit Camille voulait lui donner un cadeau en gâteau à Heto son héro, ce qui était plutôt gentil voir adorable même si la manière était un peu spéciale. Les gâteaux sont dangereux, ils empoissonnent les petites filles et étouffent les héros. Les gâteaux réussis, nous font baver et manger jusqu'à avoir une indigestion de gourmandise incontrôlée, et les ratés nous tuent pour se venger de notre pitoyable niveau de cuisine.

Ah ! Quel supplice ! Heto était donc en danger de mort ! Mais ce n'était pas tout, la criminelle voulait l'asphyxier de toutes les façons possibles pour limiter ses chances de survie, elle s'endormit sur sa victime pour la faire tomber au sol. Le jeune homme était donc avec un poids sur lui, mais heureusement, le plan de Camille a échoué, car celle-ci est bien trop légère pour étouffer le faible fort descendant des Azeka. Malgré tout, être étalé sur le carrelage et agoniser ne l'arranger pas vraiment, il y avait mieux pour occuper son temps libre, comme dormir par exemple.

Heto décida alors de passer à l'action.

Il commença par pousser plutôt violemment Camille sur le côté en se relevant vivement, étant plus grand qu'elle, c'était simple, et le tout sans vraiment vérifier si elle allait bien, ce n'était pas son problème principal qu'une petite fille se fasse mal par sa faute. Puis l'albinos alla précipitamment vers la prison de la nourriture tueuse, la poubelle, pour y recracher tous les pockys sans avoir la moindre de compassion envers les gâteaux qui retrouvaient leur ami, le muffin cramé. Le jeune homme prit un certain temps avant de se retourner vers Camille désormais par terre, le regard sombre. L'étouffer avec des gâteaux, le faire tomber sur le carrelage glacial, baver sur son haut, s'en était trop pour lui ! Heto s'approcha d'elle en serrant les poings avec un air des plus menaçant, la haine s'emparait de lui sans qu'il ne réalise que son adversaire était juste une première année.

"T'as pas fini tes conneries ?" s'exclama le garçon en colère.

L'albinos se retenait de lui donner un coup, n'ayant pas envie d'avoir des problèmes alors qu'il vient d'arriver, et encore moins avec une gamine, ne voulant pas jouer le méchant dans cette histoire, d'après lui, ce n'était pas sa faute si la petite fille risquait d'avoir un bleu ou une bosse, celui-ci n'a fait que se défendre -enfin, c'est son avis-.




Merci les amis <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☣ textos envoyés : 316
☣ phikas : 1144

Féminin
☣ âge : 17
☣ je loge en : F#04
MessageSujet: Re: Une crème brûlée ! Ou..Cramée ? ( Pv: Heto ) Dim 3 Aoû - 2:57

[RP ARRÊTÉ~]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


*gaaasp* C'est pour MOI ? 8D :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une crème brûlée ! Ou..Cramée ? ( Pv: Heto )

Revenir en haut Aller en bas
 

Une crème brûlée ! Ou..Cramée ? ( Pv: Heto )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une crème brûlée ! Ou..Cramée ? ( Pv: Heto )
» Crème brûlée à la lavande
» Oeufs au lait ou crème caramel.
» Filets de maquereaux sauce crème à l'ail
» De la crème de whisky dans leurs filets de pêche...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hikage :: Pensionnat - bloc scolaire :: Salles de clubs :: Club de Cuisine-