FAQPortailAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
FAQPortailAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Joyeux noël à tous, faites attention aux chocolats mhuahaha !

Partagez | .
 

 J'ai pas d'idée de titreuh ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: J'ai pas d'idée de titreuh ~ Mer 30 Juil - 7:34

« Myrtille DELEMINE »
"Les bonbons, c'est bon." ― de moi-même (a)

carte d'identité
# avatar : Gumi Megpoid de Vocaloid
# p'tit nom : Mymy
# née le : 01/04/98 # et a : 16 ans
# sexe : Féminin
# orientation sexuelle : Bi o/

# atteint par le virus : [X] oui [ ] non
# animal virus : Souris blanche, mais j'aurais préféré chat, parce que les chats y sont trop mignons.

# régime : Oh bah moi vous savez je mange de tout...c'est pas ça qu'il faut dire ? Ah, interne.
# club : Musique, évidemment.
# division : 2e année, enfin je crois...je suis plus bien sûre...
# façon de travailler : Travailler ? C'est quoi ? Ca se mange ?

# loisirs : Chanter (mal), danser (très mal), jouer de la guitare (encore pire), faire des beutises (han c'est pas bien)
# phobies : Insectes (les pattes de ces bestioles me foutent la nausée), araignées (sauf les petites, elles sont mignonnes les petites), crabes (ce sont des araignées en armure envoyées pour détruire l'espèce humaine), peur du vide, des moyens de transport (essayez même pas de me faire prendre le train bande de monstres), et des serpents. Ah, et j'ai horreur des clowns, des poupées, des marionnettes - c'est hyper malsain d'offrir ce genre de truc à un gosse...Les fantômes et les maisons hantées, c'est pas pour moi non plus, l'histoire de la Dame Blanche m'a traumatisée. Et si je dors sans veilleuse, j'ai l'impression qu'un monstre me guette, dans le coin de ma chambre...comment ça je suis une peureuse ?!

caractère
Le mot qu'on utilise le plus souvent pour me qualifier, c'est folle. Viennent ensuite tarée, malade, et rigolote. Et je pense que c'est pas très faux.
Je crois pas être folle dans le sens « faudrait m'interner ». Enfin si, mais non. Si vous me faites voir un psy, il dira sans doute que c'est dans ma nature, que c'est mon caractère, et que ce n'est pas dû à une pathologie quelconque. Donc tout va bien, vous pouvez traîner avec moi sans avoir peur que je vous morde...enfin méfiez-vous quand même.

Bon, reprenons. Je suis plutôt gentille, et les gens me disent que je souris tout le temps. C'est pas faux, et c'est peut-être pour ça que j'avais mal aux joues en permanence quand j'étais petite...
Je suis respectueuse avec tout le monde, aussi, même avec les profs ! Ils le savent pas, mais je les aime bien au fond, c'est pour ça que je dors pendant leurs cours. Et que je leur jette des boulettes de papier, de temps en temps. Comment ça j'ai une définition étrange du respect ?!

Enfin, la gentillesse et tout ça, c'est que si mon interlocuteur est sympa. Faut pas déconner non plus, je suis marrante et adorablement mignonne – si, je suis mignonne, essaie pas de me contredire -, mais faut éviter de me chercher, surtout que je m'énerve assez facilement...Et puis j'ai pas peur de dire la vérité, Franchise c'est mon deuxième prénom. Je veux dire, si Karen t'a trompé avec Lilian, ben je vais pas te le cacher, ce serait idiot. Je suis pas du genre à garder les secrets bien au chaud, sauf si c'est un ami qui me le demande. Et encore.
Pour reprendre l'exemple de Karen et Lilian, il peut arriver que ce dernier cherche à se venger. De moi. Et moi, je suis une petite adolescente sans défense - qui aime chercher la merde certes, mais sans défense quand même. Alors avant ça allait, mon frère, ce héros, était là pour me défendre - même si après il me le faisait payer lui-même. Mais pendant les quelques années que j'ai passées sans lui, avant d'entrer au pensionnat, ben je peux vous dire que j'en ai bavé...

Au début, je disais que je suis folle. Folle, ça regroupe un ensemble de petites choses chez moi. Par exemple, j'hésite pas à faire des conneries tant que j'ai un public pour me soutenir. Aller voler les slips du dirlo pendant qu'il dort ? Pas de souci, mais je veux être regardée, parce que si y'a personne pour en rire, c'est pas drôle, et j'aurai pris des risques pour rien. Prendre des risques pour rien, c'est pas cool, mais comme j'arrête pas de le répéter depuis deux minutes si on me soutient je suis prête à tout.
J'aime bien faire rire les gens. Enfin de toute façon j'ai pas le choix, c'est dans mes gènes, et rien que ma maladresse fait tout le boulot. Je tombe environ cinq fois par jour, j'ai failli foutre le feu à l'appart de mes parents deux fois et j'ai réussi à faire tomber mon portable ainsi qu'un billet de cinquante euros dans la cuvette des toilettes. Vous me direz, pour ce dernier exemple, c'est pas si grave ; on fout tout ça dans du riz et le tour est joué. Mais quand vous venez de faire la grosse comission et que vous aviez pas encore tiré la chasse, le coup du riz marche toujours ?

Enfin bon, tant pis, c'est "que" de l'argent. De l'argent, j'ai réussi à en gagner en faisant du babysitting pour les voisins, alors ça a été vite fait. Et puis leurs enfants étaient trop chous, vous auriez vu leurs bouilles...Oui ben oui, j'aime tout ce qui est mignon, et alors ? T'as un problème avec ça ? Et puis comment ça t'as rien dit ? Je vais te faire voir si t'as rien dit moi !
Sinon, je pense être quelqu'un de plutôt positif. Je vois la vie du bon côté, j'me prends pas la tête, si mon ordi est cassé il est cassé, je peux pas retourner en arrière de toute façon, et c'est pas en me lamentant sur mon sort que tout va s'arranger. Tout ce que ça peut provoquer comme sentiment chez une personne extérieure, c'est de la pitié, et la pitié, j'ai horreur de ça.

J'aime bien l'ironie, aussi – je précise au cas où vous l'auriez pas remarqué, et oui, je vous prend pour des abrutis. Ou des aveugles, mais dans ce cas là vous pourriez pas lire ceci, donc ça n'aurait aucun sens.
Oui, donc, l'ironie c'est mon dada. Répondre aux professeurs, c'est tellement drôle, surtout quand la classe est pleine à craquer de gens qui se font chier et qui n'attendent qu'un clown comme moi pour mettre un peu d'ambiance. Les heures de colle en vallent tellement la peine...
Bon, sinon, que dire d'autre ? Ah, ouais, les gens se foutent toujours de moi parce que je suis complexée. J'ai le droit de me trouver des défauts, non ? De toute façon les gens comme ça je les boude.
Ouais parce que j'aime bien me comporter comme une gamine, en plus ça va bien avec ma petite taille. Bouder les personnes qui m'énervent, y'a rien de mieux, surtout quand celles-ci cherchent à se racheter. Là, je peux les manipuler à ma guise. Mwahaha, comme je suis maléfique.

Je ne travaille pas beaucoup. En fait, j'ai jamais aimé travaillé. Réviser, tout ça, c'est pas pour moi. C'est mon grand frère qui me forçait à ouvrir mes manuels. Il a déjà essayé de me faire aimer les maths ; la seule chose qui m'ait fascinée là-dedans, c'est le nombre pi.
Non, moi, je suis plutôt branchée musique. Même si j'ai conscience de n'avoir aucun don pour le chant - on m'a déjà prise pour une dinde qu'on égorgeait -, ça me passionne, j'ai l'impression que c'est ce qui donne son sens à ma vie. Oui, je suis sérieuse à ce sujet, la musique c'est tout ce que j'aime, c'est beau, c'est...indescriptible. Et je parle là de tous les styles de musique ; rap, death metal, pop...Tout. J'aime vraiment tout. Et je joue d'un instrument de musique, aussi ; la guitare. Oui, bon, ben même si je connais pas trop les accords - en fait je sais pas ce que c'est mais tous les guitaristes en parlent donc ça doit être important -, je me débrouille ! Enfin, j'essaie. J'essaie de tenter de me débrouiller pas trop mal. Oh et puis je vous zute. Parce que j'aime bien zuter les gens. Et puis plus tard je deviendrai prof de musique, nah.

Changement de sujet sans aucune transition ; je suis peut-être un peu peureuse. Mais alors un tout petit peu, hein ! Disons que dans le noir, je fais un peu moins la maligne qu'à l’accoutumée. Depuis que j'ai vu Chucky, je ne supporte plus mes poupées – je les ai toutes brûlées vives, puis j'ai enterré leurs restes au fond du jardin de grand-mère. Maintenant elle est morte, donc j'ai plus rien à craindre.
Pour les clowns et les marionnettes, c'est pareil. Pinocchio me fout des frissons dans le dos rien que d'y penser. Et n'essayez même pas de m'emmener au cirque, bande de sadiques.
Puis tout ce qui est fantôme, loup-garou, surnaturel, vampire, tout ça, je suis pas très fan non plus pour tout vous dire. Mais le pire dans tout ça, c'est que je cherche à me faire flipper. Je suis très certainement sado puisque j'adore explorer les maisons abandonnées la nuit, toute seule. Bon, autant vous dire que je suis aussi tétanisée qu'un lapin devant un chasseur, mais l'adrénaline, j'adore. C'est aussi pour cette raison que j'aime les parcs d'attraction, avec leur lot de maisons hantées et de manèges à sensation.

Ah, et une dernière chose. L'être humain que je préfère en ce monde, même s'il adore m'embêter, c'est mon grand frère. Il s'appelle Matthew – mais moi je l'appelle Matt - et il a quatre ans de plus que moi – soit vingt ans. La première nana que je vois s'approcher de lui, elle se mange ma main, un tractopelle, une moissonneuse-batteuse et six tracteurs, puis je l'enterre à trois kilomètres dans le sol pour qu'on ne retrouve plus jamais, jamais son corps. C'est clair ?

Enfin bon, ben on va passer à mes goûts, hein ? En ce qui concerne la bouffe, j'aime tout ce qui est gras, que ce soit salé ou sucré. Chips, frites, macdo, KFC, quick, cola, oasis, fanta, caramel, chocolat et surtout, surtout les bonbons. La charcuterie, j'en rêve toutes les nuits, et j'en peux vraiment plus de me priver. Tout ça pour avoir un corps de rêve à la plage...
Les légumes et les fruits, même si j'aime pas trop ça, ben je me force à en manger, parce que c'est bon pour la santé. Les végétaux qui m'attirent le plus sont verts et orange, donc tout ce qui est petit pois, haricots, carottes, poireau, poire, raisin, clémentine, et je peux encore vous en citer d'autres, je trouve déjà ça meilleur que des tomates.

Ah, et un petit détail : s'il y a une seule chose grasse que je ne supporte pas, c'est bien le fromage. J'ai tout testé ; gruyère, parmesan, mimolette, camembert, bûche de chèvre, bleu d'Auvergne, fromage à raclette, rien de rien. Remarque, c'est pas si grave, y'a plein d'aliments sur Terre, le fromage ça fait pas tout.

Ca n'a strictement rien à voir, mais à mon entrée au pensionnat, on m'a parlé d'un étrange virus qui transformerait les gens en animaux. Ca m'a l'air plutôt cool, j'aimerais bien l'attraper, ce "virus", héhé ! - oui, ceci était la fin de caractère la plus pourrave que l'histoire ait connu -

physique
« Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle ! »

Je sais ce que vous pensez ; que je suis une gamine abrutie par les Disney. A cela, je répondrai que Blanche-Neige est avant tout un conte, et que Disney, c'est la vie.
Et là, vous vous dites : « Mais qu'est-ce que tout ça a à voir avec son physique ? » En fait, au départ, je voulais me décrire à la troisième personne – en faisant de cette citation une introduction -, ç'aurait été plus simple...et puis finalement non, je suis je, je suis pas elle. C'est pas grave si vous comprenez pas, même moi j'ai du mal à suivre là.

Bon, ben tant pis pour l'introduction. Là, actuellement, il est six heures du matin et je suis en pyjama, je suis mal réveillée et j'ai d'énormes cernes. La mère de celui qui a inventé l'école aurait dû l'abandonner dans la forêt quand il était petit, ça nous aurait fait des vacances – aussi bien au sens propre qu'au figuré.
Tout ça pour vous dire que je suis actuellement horriblement laide, parce que y'a que dans les films que les filles sont magnifiques au réveil, avec des cheveux impeccablement coiffés et déjà maquillées. Du coup, cette description sera un peu faussée – je suis magnifique quand je suis bien réveillée, voyons.

Y'a une chose qui ne change pas chez moi, c'est ma taille. A douze ans, je mesurais un mètre cinquante-huit, et j'ai pas grandi depuis ! C'est relativement moyen, voire un peu petit, je vous l'accorde. Mais au moins, je peux mettre des talons de vingt centimètres sans passer pour une grande perche, moi. Et toc ! Dans ta face, la girafe !
Enfin, il y a un truc qui me fait plus flipper que ma taille ; mon poids. Dans la famille, on a tendance à grossir même sans rien bouffer, c'est comme ça, c'est génétique. Déjà que je me trouve petite, imaginez-moi avec des kilos en trop ! J'ai absolument rien contre les femmes enrobées, je les trouve courageuses de s'assumer ainsi, mais moi, je peux pas. D'ailleurs, j'ai développé une profonde rancoeur contre les miss « je mange tout ce que je veux et je prends pas un gramme ». Non, c'est pas un mythe ; oui, je les hais. Toutes. Sans exception. Elles ont même pas besoin de balance puisqu'elles font toujours le même poids, qu'elles aient mangé à Macdo ou à KFC !

Bon, respire...j'ai pas à me plaindre, parce que je suis fine. Enfin, relativement fine. Je vais pas faire un caca nerveux pour quarante-neuf kilos, c'est très bien quarante-neuf kilos. Ma mère me disait toujours de prendre les deux derniers chiffes de ma taille et de retirer dix : ça donne le poids que je devrais faire. Cinquante-huit moins dix, ça donne quarante-huit, et je vais pas chipoter pour un ou deux kilos, pas vrai... ?

Je vais changer de sujet, sinon je vais finir par chialer.
Pâle est ma peau, et oui, j'ai sorti cette phrase juste pour le fun. D'ailleurs, j'ai beaucoup de mal à bronzer, je sais pas pourquoi...en revanche, je suis un vrai aimant à coups de soleil. Si je mets pas de crème solaire tous les quarts d'heure minimum, je peux être certaine de me retrouver avec une peau couleur écrevisse.
J'ai aussi beaucoup de grains de beauté. C'est peut-être un détail, mais en fait, ça me complexe énormément. J'en ai tellement que je ne les compte plus ; le médecin m'a dit que c'était normal. J'ai déjà pris rendez-vous pour en faire retirer quelques-uns, mais ça m'a fait tellement mal que j'ai préféré ne pas réitérer la chose. Du coup, je me trimballe avec trois petits points marrons derrière l'oreille droite, un sur chaque fesse (ça les fait ressembler à des seins), cinq disposés en étoile dans mon cou, et je vous en passe des meilleures.
J'ai déjà essayé de relativiser, de me dire que c'est plutôt flatteur – on n'appelle pas ça des grains de beauté pour rien, après tout -, mais rien n'y fait, je peux pas. Ayez le malheur de me rappeler leur existence, et je vous ferai regretter d'être venu au monde.

Je vous ai dit que j'avais de la poitrine ? Parce que mine de rien, c'est quand même important. De ce côté là, je suis plutôt satisfaite ; c'est ni trop gros, ni trop petit. Je suis sûre que vous voulez connaître mon bonnet, bande de sales pervers ! Hein ? Comment ça c'est moi qui ai commencé en vous parlant de mes nichons ? Mais...mais je vous zute ! C'est ma fiche, alors mes seins, j'en parle si je veux. Et je vous traite d'obsédés après parce que c'est drôle, c'est tout, c'est comme ça et si vous êtes pas content, ben c'est pareil, nah !

Bon, mes petits pédophiles, ne nous attardons pas sur ma poitrine, ça en devient gênant, héhé.
Tenez, on va remonter un peu et observer mon visage, ce qui est nettement plus intéressant – et le premier qui me contredit se prend une baffe, clair ?
J'ai jamais trop su si j'ai un visage fin, rond, carré, rectangle ou ovale. En fait, je m'en fous totalement. Mais je pense qu'il est assez fin. On m'a déjà dit que j'ai des traits enfantins...personnellement, je trouve pas, mais après c'est à vous de juger.
Mes yeux, c'est ma fierté. Parce qu'ils sont verts, et que le vert, c'est rare. Encore plus rare que le bleu. Je les trouve un peu grands, mais là c'est moi qui chipote – j'aime bien me trouver des défauts en fait, c'est marrant. Sinon, ben j'ai un nez normal, quoiqu'un peu retroussé. J'aime pas trop, parce qu'après on voit tout ce qu'il y a dans ton nez, y compris les choses les moins glamour – oui, les filles aussi ont des crottes de nez. Bwaaah, c'est saaale !
Ma bouche elle est normale aussi, je vois d'ailleurs pas pourquoi je vous en parle. J'ai des lèvres fines, et puis c'est tout.

Bon, sinon, j'ai des cheveux. Haha, ça vous en bouche un coin ! Eh ben figurez-vous qu'ils sont verts. Et ouais. En plus, c'est naturel ! ...Nan, je déconne, c'est une teinture. Avant, j'étais blonde, si vous voulez tout savoir. Mais c'est une couleur trop classique pour moi, je suis une fille extraordinaire, il me faut des cheveux extraordinaires ! Du coup, la coupe aussi est un peu originale – mais tout de même moins que le colori, il faut l'avouer ; court derrière, avec deux mèches plus longues devant, une petite frange qui couvre mon front, et paf, ça fait des chocapics.
Ah, et puis j'ai assorti mes sourcils à ma magnifique chevelure. Ils sont donc vert pomme. Voilà voilà.

Côté habillage – si, ça se dit -, je mets un peu n'importe quoi. Principalement du vert et de l'orange, parce que ce sont mes couleurs fétiches, mais tant que ça ressemble de près ou de loin à un vêtement, je peux le porter. Ceci dit, j'ai plus rien à dire. Du coup, ben...je m'en vais ? Ouais, dites à mes amis que je m'en vais, je pars vers de nouveaux pays...Où le ciel est bleu dites que je m'en vais, et maintenant vous avez la chanson dans la tête !

histoire
Ma date de naissance, elle est géniale. Je l'adore. Non mais sérieusement ! Encore l'année bon je m'en fous un peu, 1998, ça a rien de bien spécial hein. En revanche, le jour et le mois...Le premier avril. C'est sérieux. Quand je suis née, après huit douloureuses heures de contractions pleines de boyaux, de tripes et de sang – nan je déconne...ou peut-être pas en fait -, mon père m'a donné mon premier bain – du moins d'après ce qu'il m'a raconté, moi je me souviens plus trop – et on m'a enroulée dans une serviette sur laquelle on avait scotché un poisson dessiné à la va-vite. Je le sais, j'ai toujours la photo avec moi. C'est juste un instant magique, plus que si j'étais née à Halloween – ce qui aurait en fait été carrément flippant – ou à Noël – ç'aurait été beau, mais pas aussi drôle. 

Je suis née de l'union entre un homme anglais exilé à Paris, très bourru et à l'accent prononcé, et une alsacienne blonde et un peu rondouillarde. Ma venue au monde eut lieu quatre ans après celle de mon frère, Matthew – que je surnomme Matt, mais la première qui osera l'appeler ainsi entendra parler de moi.
Quand j'étais petite, on était toujours fourrés ensemble. Il n'arrêtait pas de m'embêter parce que j'étais une froussarde ; par exemple, quand on partait en vacances à la campagne, il adorait me poursuivre, les mains pleines d'insectes en tous genres. Et puis, parfois, le soir, quand j'allais éteindre la lumière, il s'amusait à imiter des voix de monstres pour me faire peur. Moi, je me vengeais en jouant les victimes auprès de papa et maman ; de temps en temps, pour rire un peu, je m'asseyais à côté de lui et je criais « Matt, arrête de me taper ! Ca fait mal ! Matt, me tire pas les cheveux ! Je vais le dire ! » Evidemment, les parents étaient furieux contre lui ; j'avais ma vengeance.

Un jour, je me souviens qu'il a voulu jouer le grand frère rassurant et protecteur ; il tenait à me montrer que les araignées ne sont pas si méchantes que ça. Il a réussi à m'en mettre une petite dans la main, ce qui était déjà un exploit, et depuis, grâce à lui, je les trouve plutôt mignonnes.
Il n'empêche que je préférais – et je préfère toujours – les chats. C'est mignon, ça fait pas de bruit, c'est propre. D'ailleurs, on en a un ; je devais avoir six ans quand on l'a adopté. Il s'appelle Berlioz, comme le chaton noir trop mignon dans Les Aristochats. Oui, je sais, Berlioz c'est aussi un grand compositeur, mais bon.

Ce chat a toujours été marrant. Plus maladroit que lui, tu meurs ! En fait, je crois que c'est parce qu'il me ressemble que je l'aime bien. Il se passe pas une journée sans qu'il se gamelle, se mange une porte ou qu'il trébuche dans les escaliers. Avec Matthew, on faisait des paris sur sa chute du jour. Le plus souvent, il gagnait, parce qu'il forçait le chat à tomber. C'était de la triche, mais j'ai jamais eu envie de protester. Et puis, le plus souvent, on pariait des trucs inutiles, comme un vieux porte-bonheur ou un bracelet, alors pourquoi me plaindre ? Pour gagner un foulard rouge ?

Dans le genre jeux inutiles on avait aussi l'imitation de papa. Celui qui reproduisait le mieux son accent british gagnait. A force, ça a amélioré notre propre accent ; pratique et ludique.
Je sais pas trop quoi vous raconter...On a vécu une enfance plus que normale, moi et Matt, et même si on adorait se taquiner on s'aimait bien.

Ah, si, je sais. A l'époque, j'avais treize ans, lui en avait seize. Mon frère, c'est pas un tombeur, il est normal avec toutes les filles. Toutes, sauf une, dont il est tombé amoureux. Je le savais, je le sentais, ça se voyait dans ses yeux quand il la regardait, et au début, ça m'a pas dérangée - d'ailleurs, pourquoi ça m'aurait dérangée ? J'étais même plutôt heureuse pour lui, elle avait l'air gentille, sa petite amie. Non, vraiment, tout allait bien dans le meilleur des mondes.
Et puis il a fini par s'éloigner. De la maison, de la famille, de moi. Il était tout le temps avec elle, ne venait presque plus chez nous ; les rares fois où il revenait, il la ramenait. Mes parents ont bien essayé de l'engueuler, mais rien à faire, il n'en avait que pour cette Maria.

Alors un jour, je lui ai volé son portable, et j'ai insulté sa copine par textos, avant de lui dire que c'était fini.
Evidemment, j'étais la seule à avoir pu faire le coup. Matt m'a tout de suite démasquée et m'en a voulu pendant de nombreux mois. Nous sommes restés en froid pendant six mois, six mois au bout desquels nous nous sommes remis à nous parler, nous excusant mutuellement pour ce que nous avions fait.
Depuis, je fais en sorte que les femmes ne s'approchent pas de lui – avec mon beau regard noir de la mort qui tue -, de peur qu'il redevienne ce crétin qu'il était lorsqu'il sortait avec Maria.

Un an après cet événement, mon frère a tenu à entrer en pensionnat. Il n'a jamais voulu nous dire, à moi et à mes parents, pourquoi il voulait tant y aller, surtout après tant d'années d'école publique ; et puis, comme toujours, Matt a su trouver les mots qu'il fallait pour rassurer ma mère et mon père. Il a atteint son but, et m'a fait promettre de le rejoindre. Ca me branchait pas trop au début, le délire d'internat, tout ça. Pourtant, il a su me convaincre en m'affirmant qu'il se passait des choses étranges  là-bas, et qu'il ne pouvait pas m'en dire plus. Oui, ça a suffi à me convaincre, mais pour ma défense,  j'étais – et je suis toujours – attirée par le surnaturel, même si ça me fait peur, alors « des choses bizarres », c'est pour bibi.

Deux ans plus tard, je me décide enfin à rejoindre mon frérot. Là maintenant tout de suite actuellement je suis dans le train qui me conduira au pensionnat ; j'ai hâte d'arriver, ça fait depuis noël dernier que j'ai pas vu Matthew. Mais en même temps, ces « choses étranges » commencent déjà à me faire flipper...Fantômes ? Zombies ? Vampires ?

Bordel, je regrette déjà...

préférences
# couleur : Le vert et l'orange
# chiffre : 3,14, héhé
# animal : Les chats

# nourriture : Tout ce qui est mauvais pour ma ligne
# boisson : J'ai un petit faible pour le cola.
# objet : J'hésite entre mon lit et le frigo...
# lieu : Non mais franchement, c'est quoi ces questions ? Je vais répondre le château de Versailles. C'est mon dernier mot, Jonpierre.

# sport : Euh...dormir, ça compte comme un sport ?
# linge : Tout et n'importe quoi, tant que ça ressemble à un vêtement
# style musical : Plutôt branchée J-Pop, mais j'écoute un peu de tout
# matière scolaire : La musique
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

« Derrière l'écran »
bouyatchaka o/
Je m'appelle Gwendoline mais on me surnomme Gwen. Ma date de naissance, c'est le 11/01/01, ce qui fait que j'ai 13 ans (tahu je sais compter).

# je suis arrivée sur le forum en mangeant une frite...juillet 2014.
# je le trouve : Aussi beau qu'une licorne. (oui, c'est un compliment)

# les cookies ? si j'aime ça ? Seulement s'ils sont aux raisins secs.
# petit mot pour la fin : Mot.



Dernière édition par Myrtille Delemine le Ven 1 Aoû - 9:09, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

☣ textos envoyés : 116
☣ phikas : 626

Féminin
☣ âge : 17
☣ je loge en : F#07
MessageSujet: Re: J'ai pas d'idée de titreuh ~ Mer 30 Juil - 13:44

Helloo-ooooow ! Huehue, je me suis bien marrée en lisant la description physique de la p'tite Mymy, le meilleur je pense que c'est les grains de beauté sur les fesses qui les font ressembler à des boobsy boobs ( ça me rappelle Switch girl mine de rien ).

Bienvenue et bonne chance pour la suite \o/ ! ( Pour ma part, je t'ai déjà adoptée <3 *Bisou sur la fesse gauche* )



Cadow !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

☣ textos envoyés : 316
☣ phikas : 1144

Féminin
☣ âge : 18
☣ je loge en : F#04
MessageSujet: Re: J'ai pas d'idée de titreuh ~ Mer 30 Juil - 14:12

Ermahgerd.

Bon, commençons par le commencement jeune pomme.
Tout d'abord, il y a au moins une fois le mot "licorne" dans ta fiche. Sachant que je suis la déesse sacrée des licornes, tu comprends que ça me fasse très très plaisir dans mon p'tit coeur rose et mou. c:
Ensuite, ta perso est vraiment mignonne, niveau caractère comme niveau physique. D'ailleurs sur ce poing, tu remarqueras que j'utilise certaines images de Gumi pour ma Nessouille, mais bon les couleurs sont modifiées donc aucun problème o/

Puis surtout -même si elle n'est pas fini- ta fiche est vraiment sympa et agréable à lire, donc moi aussi je t'adopte, vwala. ♥️ (Oweh Cacamille, notre enfant mignon )

Voilà tout, donc j'te souhaite la bienvenue par minou -oui ce jeu de mot est minable- et bonne chance pour finir ta fiche, si t'as besoin d'aide alors n'hésite pas, j'accouerais comme un preux chevalier !
Prt licorneux sur toa~ ♥️





*gaaasp* C'est pour MOI ? 8D :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: J'ai pas d'idée de titreuh ~ Mer 30 Juil - 16:31

♪ Et c'est tout ce qui compte dans ma vie!!!
Dites à mes amis que je m'en vais! Et j'aime chacun des pas que je faiiis
Le soleil est mon guide et moi je m'en vais !
Je ne peux m'empêcher de souriiire ♪

*sort*

Pour ma part, je t'adopter aussi petite chose poilue *o*

J'adore ta perso, et je suis sûre que vous allez être un trio infernal en CB, Nessa, Camille et toi :a:
Bon, Mymy' n'a pas la moindre compatibilité avec mes persos, mais elle est tellement drôle que j'ai hâte de lire le reste de sa fiche quand même 8D

Alors bon courage et termine vite!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: J'ai pas d'idée de titreuh ~ Mer 30 Juil - 18:24

Han merci tout le monde, z'êtes des amours *o*

Camille : Ah oui Switch Girl, la nana qui est bordélique et mode gros porc chez elle et qui passe en mode fille ultra populaire, belle avec des cheveux doux et soyeux au lycée ? J'ai dû regarder deux trois épisodes du drama qui passait à la télé. Effectivement, y'a une petite ressemblance entre ma Mymy et elle xD
Le coup des boobs à la place des fesses, c'est une amie qui me l'a proposé, et en l'entendant j'étais morte de rire ! Elle m'a conseillé de le mettre, j'ai bien fait o/
*bisou sur la fesse droite de maman*

Nessa : *s'incline devant la déesse sacrée des licornes* Rien que ça, ça me fait t'aimer. Direct. Genre coup de foudre. *w*
Awui y'a Gumi ! (oui, je viens juste de le remarquer) C'est pas grave, enfin moi ça me dérange pas (au contraire, avoir comme jumelle la déesse des licornes, ça claque (a)), mais si y'a un souci hésite pas o/
(owi, une autre maman *bisou sur la joue droite après avoir fait un bisou sur la fesse à Camille*)

Evelyn : Car il n'y a rien de mieux que de se revoir, peu importe ce qui nous sépaaare ! Vous ne pouvez que sourire de nos histoiires, ooh ça me fait chaud au coeur !

ALORS DITES LEUR QUE JE M'EN VAIS *pète un câble*

...Ahem. Pardon.
Haaaan encore une maman, mais je vais être adoptée par tout le monde si ça continue *q*
*bisou sur la joue gauche*
Faire partie d'un trio infernal ? Moi ? Oh, tu sais, c'est pas mon genre...(a)
Promis, je termine vite (si tout se passe bien, j'écris mon caractère aujourd'hui et mon histoire demain)

Encore un gros merci et un très gros beusou partout sur vous :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: J'ai pas d'idée de titreuh ~ Jeu 31 Juil - 3:25

Ah ce caractèèère!!! J'adoooore!!! On dirait Evelyn, quand elle parle de son grand frère baver Toutes les deux pourront au moins s'entendre sur ce sujet-là 8D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: J'ai pas d'idée de titreuh ~ Jeu 31 Juil - 5:42

Owi, deux petites soeurs à leur grand frère :D Il nous faudra absolument un lien. Fin de toute façon moi je veux un lien avec tout le monde. Même ceux qui me connaissent pas.

Bon, sinon je poste pour vous annoncer que j'ai terminé ! EDIT : L'histoire est très courte par rapport à ce que j'ai l'habitude de faire, mais quand on supprime par erreur la bonne histoire, la vraie, celle de trois pages et demi en voulant simplement corriger une petite erreur, on n'est pas trop motivé pour la réécrire. M'enfin bon, j'espère que ça dérange pas o/


Dernière édition par Myrtille Delemine le Ven 1 Aoû - 9:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

☣ textos envoyés : 316
☣ phikas : 1144

Féminin
☣ âge : 18
☣ je loge en : F#04
MessageSujet: Re: J'ai pas d'idée de titreuh ~ Ven 1 Aoû - 0:44

Rekoukou~

Alors déjà, quand j'ai vu ton âge, mon cerveau a un peu explosé. Genre moi à 13 ans (OUI JE SAIS, C'ETAIT IL Y A PAS SI LONGTEMPS MAIS BON) j'écrivais vraiment comme un p'tit dauphin handicapé. Et franchement, t'écris très très bien :3

Tout est bon dans ta fiche, et si tu savais, c'est bien plus long que ce que font la plupart des membres xD dont moi

Bref, je valide et je laisse un admin te mettre ta couleur n_n

Sinon, Kkmille te passe un message (Elle est à côté de moi lololz) :

Oh my glob je t'aime encore plus jeune Canard. Sinon, IT'S A TRAP c'est impossible que t'ai 13 ans je plor Dx.
:bisousurlafesse:

Edit : Oublie pas de demander une chambre ici petite pantoufle :3





*gaaasp* C'est pour MOI ? 8D :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J'ai pas d'idée de titreuh ~

Revenir en haut Aller en bas
 

J'ai pas d'idée de titreuh ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hikage :: Bureau des Inscriptions :: Fichiers d'inscription :: » Les p'tits papiers-